300 000 euros de dégâts chez un concessionnaire suite à une attaque de chiens

Léo

300 000 euros de dégâts chez un concessionnaire suite à

Une concession automobile à Houston a été victime de dégâts considérables sur ses véhicules, causés par des chiens. Les employés ont pu identifier les responsables.

Des chiens sèment la pagaille dans une concession automobile aux États-Unis

Les concessions automobiles aux États-Unis sont souvent confrontées à des incidents, notamment des vols de voitures. Toutefois, ce qui s’est récemment produit dans une concession de Houston est bien moins courant. Des chiens ont en effet attaqué plusieurs véhicules, causant d’importants dégâts.

D’après ABC13, G Motors, une concession automobile basée à Houston, a été victime d’attaques répétées. En l’espace de trois nuits au mois de novembre, les pare-chocs des voitures garées sur le parking extérieur ont été complètement arrachés. Les images des caméras de surveillance montrent clairement que les coupables ne sont pas des humains, mais des chiens.

Des dégâts considérables pour la concession

La vidéo partagée par ABC13 est hallucinante. On peut y voir deux chiens s’attaquer aux voitures de la concession G Motor en attrapant une partie du pare-chocs avec leur mâchoire et en l’arrachant. Au total, cinq voitures ont été victimes de ces dégradations. Les deux canidés ont également endommagé les ailes des véhicules.

Ces attaques ont eu lieu à trois reprises au cours du mois de novembre. Pour l’instant, personne ne sait ce qui motive les chiens à s’en prendre aux voitures de ce concessionnaire. Les employés de G Motors ont été stupéfaits par ces événements. « On n’imagine jamais qu’un chien puisse avoir la puissance nécessaire pour démolir une voiture de la sorte », a déclaré Gaby Fakhoury, le directeur des ventes du concessionnaire, aux journalistes d’ABC13.

Lire aussi :   Un conducteur ivre et sans assurance donne le volant à son fils de 15 ans

En examinant les images des caméras de surveillance, les employés de la concession ont d’abord pensé que les coupables étaient des loups, tant les dégâts étaient importants. Les pertes s’élèvent à environ 350 000 dollars, soit environ 320 000 euros. Cependant, la concession craint que ces attaques de chiens ne dissuadent les clients de venir, ce qui pourrait entraîner des pertes encore plus importantes.

Malheureusement, la concession ne semble pas pouvoir faire grand-chose pour lutter contre ces animaux. Une plainte a été déposée auprès de la police de Houston, mais les agents ne peuvent pas intervenir contre des chiens. Ils ont conseillé au concessionnaire d’engager un détective privé pour les suivre et découvrir les propriétaires des chiens. Cependant, cette affaire survient au moment où l’entreprise va déménager ses locaux, ce qui la mettra à l’abri de nouvelles attaques de chiens.