360 000 euros de dommages-intérêts pour avoir été arrêté à tort par la police pour conduite en état d’ivresse

Léo

360 000 euros de dommages intérêts pour avoir été arrêté à

Malgré un test d’alcoolémie négatif, il a été arrêté, ce qui a entraîné un scandale inattendu pour la police.

Des dommages-intérêts record pour une arrestation injustifiée

Les États-Unis sont réputés pour leurs décisions de justice qui accordent parfois d’énormes dommages-intérêts. En 2011, par exemple, un tribunal du Texas avait condamné un homme à verser plus de 130 millions d’euros à une famille dans une affaire d’agression. De même, en 2018, une femme de Los Angeles avait obtenu le versement de 25 millions d’euros suite à une affaire de harcèlement. Plus récemment, un autre montant démesuré a été accordé pour un contrôle de police qui a mal tourné.

Une arrestation injustifiée qui scandalise

Selon un rapport de CBS, Harris Elias, un Américain, a été victime d’une arrestation injustifiée. Alors qu’il conduisait à Loveland, dans le Colorado, un agent de police l’a arrêté pour le soumettre à un test d’alcoolémie. Cette procédure s’est soldée par l’arrestation de l’automobiliste. Cependant, selon lui, le test a révélé qu’il n’avait pas d’alcool dans le sang.

Cette affaire avait déjà suscité l’indignation en 2020, lors de l’arrestation. L’automobiliste s’était plaint d’avoir été incarcéré malgré un test d’alcoolémie négatif. À l’époque, l’agent de police, William Gates, avait justifié son arrestation en affirmant que le comportement de Harris Elias était suspect.

Le test d’alcoolémie n’avait pas détecté d’alcool, tout comme une prise de sang réalisée ultérieurement à l’hôpital. Les poursuites engagées contre l’automobiliste ont alors été abandonnées et l’agent de police impliqué dans l’arrestation a démissionné. Cependant, Harris Elias a décidé de poursuivre la ville de Loveland en justice. Cette action en justice s’est récemment achevée.

Lire aussi :   Tribunal : Convoqués pour tentative d'explosion d'un réservoir avec une arme de gros calibre

Plus de 360 000 euros de dommages-intérêts

L’automobiliste a déposé sa plainte en 2022, alléguant que la direction de la police de Loveland avait délibérément créé une culture de compétition entre les policiers afin d’augmenter le nombre d’arrestations. Plusieurs audits réalisés dans le cadre du procès ont confirmé ces allégations, révélant que les agents de Loveland avaient tendance à arrêter facilement les conducteurs après des contrôles d’alcoolémie.

L’affaire ne s’est pas conclue par une condamnation de la ville de Loveland par un tribunal. Harris Elias a plutôt accepté un règlement financier avec la municipalité pour un montant de 400 000 dollars, soit plus de 360 000 euros. Cependant, cet accord ne constitue pas une reconnaissance des faits dont la police est accusée.