Brawn GP : l’étoile filante du sport automobile en Formule 1

Léo

brawn gp : l'étoile filante du sport automobile en formule

Cette petite écurie a réussi à remporter deux titres mondiaux contre les grandes stars de la Formule 1. Une série documentaire met en avant cette histoire. Nous revenons sur l’année 2009 et la carrière de Ross Brawn, l’ingénieur qui a propulsé l’équipe au sommet avant qu’elle ne soit rachetée par Mercedes.

Ross Brawn : le calme, la compétence et la détermination

L’épopée de l’écurie Brawn Grand Prix

Depuis le 15 novembre dernier, les abonnés de la plate-forme Disney+ peuvent découvrir une série documentaire présentée par la superstar Keanu Reeves et consacrée à un ingénieur automobile exceptionnel : Ross Brawn. Cette série se concentre principalement sur une seule année de sa carrière, en l’occurrence 2009, une année qui a marqué l’histoire de la Formule 1.

La Brawn Grand Prix, avec son moteur Mercedes performant, a adopté une approche aérodynamique soignée mais pas nécessairement originale. Cependant, c’est l’arrière de la voiture, avec son double diffuseur, qui a fait toute la différence en termes d’effet de sol. Les autres écuries ont mis du temps à adopter ce dispositif, qu’elles estimaient non réglementaire contrairement à la FIA.

Un ingénieur automobile hors du commun

Ross Brawn, un homme grand et imposant, est connu pour sa tranquillité, sa compétence et sa détermination. Il a un sens de l’humour très britannique et sa passion est la pêche. Jacques Laffite, lui-même un pêcheur passionné, a eu l’occasion de pêcher avec Ross et affirme qu’il manie les cannes à la perfection.

Mais la carrière de Ross ne débute pas chez Benetton. Il commence par travailler à l’AERE (Atomic Energy Research Establishment), un établissement de recherche sur l’énergie atomique qui pourrait être comparé à notre CEA. Cependant, sa véritable passion est la mécanique et il se tourne rapidement vers le monde de la course automobile. Il devient mécanicien avant de se lancer dans l’aérodynamique, une étape cruciale de sa carrière.

Lire aussi :   Quelle est l'autonomie sur autoroute de la Tesla Model 3 restylée ?

Du Royaume-Uni à l’Amérique, puis de l’Amérique au Royaume-Uni, Ross Brawn rejoint l’équipe Jaguar en tant que directeur technique et remporte le championnat du monde d’endurance en 1991. C’est grâce à Tom Walkinshaw, pilote et entrepreneur, que Ross fait son entrée dans le monde de la Formule 1. C’est le début de l’aventure chez Benetton, où il rencontre Rory Byrne, un concepteur de génie. Ensemble, Ross et Rory font les beaux jours de Benetton et de Michael Schumacher, remportant deux titres mondiaux en 1994 et 1995.

L’épopée de Brawn Grand Prix

En 2006, Ross Brawn prend sa retraite après la dernière saison de Schumacher chez Ferrari. Pendant ce temps, Honda, qui avait arrêté ses activités en Formule 1 en 1992, décide de revenir en tant que constructeur à part entière. Ross Brawn est engagé en tant que directeur technique et l’équipe se lance dans la construction d’une usine ultramoderne à Brackley. Cependant, la saison 2008 se solde par des résultats médiocres et Honda annonce son retrait immédiat de la F1, laissant Ross Brawn avec une équipe et une machine déjà construites.

Heureusement, Ross Brawn parvient à trouver des investisseurs et à conclure un accord avec Mercedes pour fournir les moteurs. L’équipe est renommée Brawn GP et la voiture est désormais équipée d’un moteur Mercedes. La FIA apporte également son soutien en autorisant l’utilisation d’un double diffuseur, ce qui donne un avantage considérable à l’équipe de Ross Brawn.

La saison 2009 est un triomphe pour Brawn GP, avec Rubens Barrichello remportant deux courses et Jenson Button remportant cinq victoires lors des sept premiers Grands Prix. Button ne lâche pas la première place du classement mondial pendant toute la saison. Mercedes, impressionné par les résultats de l’équipe, décide de racheter Brawn GP et fait son retour en tant qu’équipe à part entière en 2010.

Lire aussi :   Ce couple s'offre chacun une Bugatti Chiron Super Sport : Noël avant l'heure.

En conclusion, l’histoire de Brawn Grand Prix est un véritable ovni dans le monde de la Formule 1. Cette équipe, née de la reprise de l’écurie Honda par Ross Brawn, a remporté deux titres mondiaux en une seule saison, grâce à l’ingéniosité de son ingénieur automobile exceptionnel et à la confiance de ses investisseurs.