Cette piétonne ivre fait piler les policiers et leur fait un doigt d’honneur.

Léo

cette piétonne ivre fait piler les policiers et leur fait

En rentrant au commissariat de Reims, les policiers ont été contraints de ralentir leur véhicule suite à l’apparition d’une femme devant eux.

Une femme ivre provoque des problèmes pour la police de Reims

Le samedi 3 février dernier, aux alentours de 6 heures du matin, les policiers de Reims ont été confrontés à une situation difficile alors qu’ils rentraient au commissariat. Une femme complètement ivre s’est placée devant leur voiture, qui était en marche. Les policiers ont dû freiner brusquement pour éviter de la renverser. Cependant, au lieu de se montrer reconnaissante, la piétonne a commencé à insulter et à frapper les agents. Retour sur cette interpellation surréaliste.

La femme en colère attaque les policiers

Les faits se sont déroulés sur le boulevard Leclerc à Reims. Alors que les policiers rentraient au commissariat avec une personne ivre qu’ils avaient récupérée dans la rue, ils sont tombés sur une autre femme également en état d’ivresse. Cette femme a délibérément bloqué leur voiture en se plaçant devant elle. Elle a surgi au dernier moment, obligeant les policiers à freiner brusquement. Après avoir crié sur les policiers, elle leur a fait un doigt d’honneur.

Pas encore satisfaite de sa réaction, la femme a continué à se débattre. Les policiers ont dû appeler une autre voiture car ils avaient déjà une autre personne alcoolisée dans leur véhicule. Une fois les renforts arrivés, la femme a continué à se débattre et à insulter les policiers. Elle a même donné un coup de pied à l’un des agents, heureusement sans le blesser. Son test d’alcoolémie a révélé 0,96 gramme d’alcool au moment des faits. Elle a été convoquée en justice et sera jugée le 4 avril prochain.

Lire aussi :   Pousser votre voiture seul : une méthode risquée

Quant à la première femme qui se trouvait dans la voiture, elle a reçu une contravention pour état d’ivresse manifeste. Elle devra payer une amende maximale de 150 euros.