Création de la voiture solaire la plus efficace au monde : une course d’équipes d’ingénieurs.

Léo

création de la voiture solaire la plus efficace au monde

L’objectif de cette compétition en Australie est de concevoir la voiture solaire la plus performante au monde, en mettant en compétition des équipes d’ingénieurs.

La Bridgestone World Solar Challenge : une course pour l’efficacité des voitures électriques solaires

Des équipes d’ingénieurs du monde entier ont participé à la Bridgestone World Solar Challenge, une course qui se déroule tous les deux ans en Australie. L’objectif de cette compétition est de créer la voiture électrique solaire la plus efficace. En plus de contribuer à la recherche dans ce secteur, cette course permet aux équipes de se faire connaître et de promouvoir leur image.

Les concurrents de la Bridgestone World Solar Challenge ont pour mission de repousser les limites de la technologie afin de trouver le véhicule à énergie solaire optimal. Pour cette édition, les voitures en lice étaient autorisées à utiliser 5 kWh d’énergie stockée, soit environ 10% de l’énergie nécessaire pour parcourir les 3 000 kilomètres de la course. Les 90% restants devaient être obtenus à partir du soleil ou de l’énergie cinétique.

Trois catégories et des gagnants remarquables

La Bridgestone World Solar Challenge est divisée en trois catégories : Challenger, Cruiser et Adventure. La catégorie Challenger regroupe les voitures qui doivent parcourir les 3 000 kilomètres de la course en faisant une pause toutes les 17 heures. La catégorie Cruiser consiste en des étapes de 1 000 kilomètres, avec des objectifs de temps spécifiques et l’obligation d’avoir au moins deux personnes à bord. La catégorie Aventure est réservée aux voitures des anciennes éditions de la course.

Lire aussi :  

Sur les 31 voitures solaires au départ, seules 12 ont réussi à atteindre la ligne d’arrivée. Dans la catégorie Challenger, c’est l’équipe belge d’Innoptus Infinite qui a remporté la première place, avec une vitesse moyenne d’environ 88 km/h. En deuxième position se trouve l’équipe néerlandaise de Twente avec leur véhicule Red X. La troisième place revient à Brunel Solar des Pays-Bas, avec la Nuna 12, une voiture asymétrique à deux coques.

Dans la catégorie Cruiser, c’est la Sunswift 7 qui a remporté le premier prix. Cette voiture, qui pèse un quart du poids d’une Tesla, a également battu le record du monde de la voiture électrique la plus rapide sur 1000 km en une seule charge. Elle a devancé la Gaia d’UMN et la Solaride 2 d’Estonie.

Cette édition de la Bridgestone World Solar Challenge a également été marquée par la découverte de nouvelles batteries, de cellules photovoltaïques et de designs aérodynamiques. Ces innovations proviennent principalement des élèves-ingénieurs et des grandes entreprises du secteur automobile.