Dacia va faire évoluer la Spring : Découvrez les nouveautés

Léo

dacia va faire évoluer la spring : découvrez les nouveautés

Depuis son lancement en Europe au printemps 2021, la Spring, le premier modèle entièrement électrique de Dacia, a déjà attiré plus de 100 000 acheteurs. Cependant, la marque se prépare à des défis futurs et travaille actuellement sur une version améliorée de sa petite citadine électrique.

Nouvelle Dacia Spring : une évolution importante pour répondre aux nouvelles réglementations

Le 15 décembre 2023 marquera un tournant pour Dacia, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle règle du bonus écologique. Malheureusement pour la Spring, cette nouvelle réglementation mettra fin aux 5 000 € de bonus accordés précédemment. En effet, bien que la voiture soit d’origine roumaine, elle est assemblée en Chine.

Actuellement, la Dacia Spring est un modèle chinois appelé City K-ZE, qui a été intelligemment re-badgé pour l’Europe. Elle a permis à la marque de proposer une voiture électrique à un prix très compétitif sur le marché européen, d’autant plus qu’elle bénéficie du soutien financier de l’Etat français. Malgré une augmentation de prix depuis son lancement, elle reste la voiture électrique la moins chère du marché, avec un prix de départ de 14 000 €. Cependant, à partir du 15 décembre, elle ne bénéficiera plus de cette ristourne gouvernementale, et son prix augmentera considérablement, atteignant 20 800 € hors remise éventuelle.

La concurrence n’est pas en reste, avec des modèles comme la Citroën ë-C3, la future Renault 5 et la Volkswagen ID.2 qui visent toutes un prix inférieur à 25 000 €.

Une nouvelle évolution pour la Dacia Spring

Malgré les doutes quant à l’avenir de la Spring, Luca de Meo, le patron du groupe Renault, a récemment confirmé qu’une nouvelle version serait bien lancée en 2024. Plutôt que de développer une toute nouvelle génération, une évolution plus importante de la version actuelle a été décidée par Luca de Meo et David Durand, le designer français en charge chez Dacia.

Lire aussi :   Quel est le délai pour signaler un accident à son assureur ?

Pour moderniser la Spring tout en limitant les coûts, Dacia peut s’appuyer sur une variante chinoise de la Spring, appelée EX1 Nano Box. La nouvelle version de la Spring conservera sa taille compacte, ses éléments de protection de carrosserie et ses adhésifs décoratifs. Les principales modifications se concentreront sur la proue, avec une calandre affinée et une nouvelle signature lumineuse. À l’arrière, seuls les feux seront redessinés.

L’intérieur de la Spring sera également revu en profondeur. La planche de bord terne et massive sera remplacée par un élément plus fin et coloré, avec une console centrale rehaussée. Un bloc compteur entièrement numérique et un nouvel écran tactile de 10 »/25,4 cm, plus grand que l’actuel écran de 7 »/17,8 cm, seront également présents. Ces changements donneront à la Spring une image plus moderne et haut de gamme.

Du côté des performances, les moteurs électriques de 45 et 65 ch seront reconduits, mais la batterie lithium-ion de 26,8 kWh pourrait gagner 3 kWh pour augmenter légèrement l’autonomie.

Malgré la perte du bonus écologique, Dacia ne prévoit pas de délocaliser la production de la Spring en Europe, car cela nécessiterait une production annuelle de plus de 100 000 unités pour être rentable. A moins que la Spring ne connaisse un succès encore plus important, elle continuera donc d’être assemblée en Chine.

En résumé, la nouvelle Dacia Spring subira une évolution importante pour répondre aux nouvelles réglementations. Elle bénéficiera d’un design extérieur modernisé, d’un intérieur revu avec des éléments plus haut de gamme et de légères améliorations au niveau des performances. Malgré la perte du bonus écologique, la Spring restera une option abordable sur le marché des voitures électriques.

Lire aussi :   Qu'en pensent nos lecteurs du Mitsubishi ASX ?