Erreur : Ils prennent par erreur en chasse la voiture d’une famille

Léo

erreur : ils prennent par erreur en chasse la voiture

Le 6 janvier 2024, dans le département du Finistère, une famille a été violemment poursuivie par deux individus alors qu’elle rentrait chez elle en voiture.

Une course-poursuite avec une voiture tourne au cauchemar pour une famille innocente

Le 6 janvier 2024, deux hommes ont été impliqués dans une course-poursuite avec une voiture, persuadés qu’ils étaient en train de poursuivre un groupe avec lequel ils venaient de se disputer quelques minutes auparavant. Cependant, ils se sont rapidement rendu compte qu’il s’agissait en réalité d’une famille qui rentrait tranquillement chez elle et qui n’avait rien à voir avec leur altercation.

Les détails de l’incident

Tout a commencé sur le parking du Moulin-Blanc, à Brest (Finistère), lorsque les deux hommes ont croisé un groupe de jeunes qu’ils connaissaient. Une dispute a éclaté, et quelques instants plus tard, ils ont aperçu ces mêmes personnes à bord d’une voiture, dans un rond-point. Bien qu’ils aient eu l’intention de régler leurs différends physiquement, ils ont rapidement perdu la trace du véhicule.

Après avoir tourné quelques minutes dans le coin, ils ont repéré la même voiture et ont décidé d’accélérer pour confronter le groupe. Leur conduite est devenue menaçante, avec des accélérations et des coups de klaxon, le tout dans les rues non éclairées de la ville. Finalement, ils ont atteint Plougastel-Daoulas (Finistère) et se sont rendu compte qu’il s’agissait en réalité d’une famille innocente qui ne faisait que rentrer chez elle. On peut imaginer la peur qu’ont ressentie les passagers et le conducteur dans cette situation.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue en raison de leur comportement, qui a semé la panique sur les routes de Plougastel-Daoulas pendant un certain temps. Ils ont été qualifiés de chauffards pris de folie.

Lire aussi :   Muscle car australienne rare, cette Chrysler est à vendre !

Les conséquences pour les suspects

Les deux suspects, âgés de 19 et 20 ans, ont été placés en garde à vue le jeudi 11 janvier 2024 à la brigade de gendarmerie de Plougastel-Daoulas. Après avoir répondu de leurs actes, ils ont été déférés devant le procureur de la République le lendemain, le 12 janvier 2024. Ils attendent désormais leur procès devant le tribunal correctionnel de Brest, prévu pour le 26 février 2024. Heureusement, aucune victime n’est à déplorer suite à cet incident, mais il est important de souligner que la famille prise à partie pourrait être choquée par ce qui lui est arrivé.