Il urine sur sa voiture lorsqu’il est interpellé par les policiers

Léo

il urine sur sa voiture lorsqu'il est interpellé par les

Un conducteur multirécidiviste de Villeneuve-sur-Lot a été arrêté par la police alors qu’il urinait sur sa voiture.

Ivre et en infraction, il demande aux policiers de l’attendre pour uriner

Une scène peu commune s’est déroulée à Villeneuve-sur-Lot, où un automobiliste de 36 ans a été arrêté par les policiers lors d’un contrôle routier le lundi 1er janvier. Dès sa sortie de voiture, les agents ont rapidement constaté son état d’ivresse avancé. Après un test d’alcoolémie, il s’est avéré qu’il avait un taux de 0,80 gramme d’alcool dans le sang. Pris en flagrant délit, le chauffard a perdu son calme et a proféré des insultes envers les policiers. Toutefois, il a rapidement fait face à une envie pressante et s’est éclipsé derrière sa voiture pour uriner. Il a été interpellé et placé en garde à vue, tandis que les deux policiers ont porté plainte pour outrage.

Une situation inédite pour les forces de l’ordre

Lors du procès en comparution immédiate qui a eu lieu le 4 janvier, le ministère public a exprimé son étonnement : « Je n’ai jamais vu quelqu’un aller uriner pendant un contrôle de police ». Il est évident que l’alcool a joué un rôle dans le comportement inhabituel de ce conducteur en état d’ébriété.

Il convient de souligner que cet automobiliste avait déjà été condamné à plusieurs reprises pour des infractions similaires. En conséquence, en raison de son attitude au volant, il a été condamné à neuf mois de prison ferme et à une révocation de deux ans de sursis. De plus, il devra purger une peine de 19 mois en maison d’arrêt. En outre, il est tenu de payer une amende de 1000 euros en dommages et intérêts aux deux agents de police qui ont réussi tant bien que mal à l’interpeller malgré son état d’ébriété avancé.

Lire aussi :   L'une des voitures de production les plus chères de l'histoire est cette Mercedes.