La voiture du futur : le drone avec passager

Léo

la voiture du futur : le drone avec passager

Ce drone de grande taille est à la fois électrique et autonome, ce qui lui permet de se déplacer sans avoir besoin d’un pilote, grâce à un voyage préprogrammé.

La course à la première voiture volante

La question de savoir quelle entreprise sera la première à lancer une voiture volante reste difficile à trancher. Cependant, les dernières informations indiquent que cette innovation pourrait bien venir de Chine. En effet, des drones autonomes à deux places sont actuellement en phase de test. Ces véhicules futuristes, de toutes tailles et pour tous les goûts, pourraient bien représenter le moyen de transport privilégié des passagers dans les années à venir.

Un drone-taxi révolutionnaire

Un drone d’un nouveau genre, spacieux et venu tout droit de Chine, est sur le point de marquer l’histoire en devenant le premier au monde à obtenir l’autorisation de réaliser des vols commerciaux avec des passagers. En effet, il a reçu le feu vert de l’aviation civile chinoise après avoir accumulé plus de 40 000 heures de vol et avoir passé avec succès tous les tests, même dans des conditions météorologiques difficiles. Ce drone, qualifié de « drone-taxi », est à la fois électrique et autonome, ce qui en fait une véritable curiosité technologique. En effet, il n’a pas besoin de conducteur car tout son itinéraire est préprogrammé. Néanmoins, en cas de problème ou de nécessité de changer de trajectoire, un pilote peut prendre le relais, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Il convient de noter que d’autres entreprises rivalisent d’ingéniosité pour mettre au point le drone idéal pour le transport quotidien. L’une d’entre elles a même testé un engin de 680 kilos et se vante de posséder une « voiture volante ». Elle ambitionne également de lancer une voiture volante capable de voler et de rouler d’ici 2025. Le compte à rebours est lancé !

Lire aussi :   Nouveau marquage au sol : À quoi correspond-il ?

Le seul inconvénient de ces drones-taxi reste leur autonomie limitée à 25 minutes, ce qui peut sembler court pour certains trajets. De plus, leur vitesse maximale est de 130 km/h. Quant au prix d’une course en drone-taxi, il n’a pas encore été fixé, mais le Vice-Président de l’entreprise Ehang affirme qu’il sera forcément plus élevé que celui d’un taxi traditionnel.