Limousine sur rails : Découvrez la Chrysler de 1953

Léo

limousine sur rails : découvrez la chrysler de 1953

Cette limousine Chrysler est unique en son genre, ne ressemblant à aucune autre voiture connue. En effet, il s’agit d’un exemplaire rare de véhicule ferroviaire.

Une limousine étrange reliant une carrière de gypse à la civilisation

Cette limousine étrange suscite l’intérêt et pourrait trouver sa place dans un musée dédié aux curiosités de l’histoire des transports. À première vue, elle ressemble à une création extravagante de Chrysler. Cependant, une photo partagée sur Reddit révèle que ce véhicule insolite est en réalité utilisé sur des rails, dans un paysage minier en Californie. Il s’avère qu’elle servait à relier une carrière de gypse à la civilisation.

Une limousine sur rails construite par l’entreprise USG

Contrairement aux apparences, cette limousine sur rails n’a aucun lien avec Chrysler. Elle a été construite par l’entreprise USG à Plaster City dans les années 1950. US Gypsum exploitait une carrière de gypse, mais celle-ci n’était accessible aux usines de traitement de minerai de USG que par un chemin de fer extrêmement étroit. Aucun train standard ne pouvait emprunter ces voies, c’est pourquoi USG a décidé de fabriquer son propre moyen de transport à partir de voitures Chrysler.

En reliant deux Chrysler New Yorker de 1953 et en allongeant leur carrosserie, USG a créé cette limousine sur rails surnommée affectueusement « Blue Goose » (Oie bleue). Avec ses plus de 11 mètres de long et un poids à vide dépassant les 2 700 kg, cette création était un véritable mastodonte. À l’image d’un train, la Blue Goose était équipée de commandes aux deux extrémités pour éviter les manœuvres de demi-tour sur les rails.

Lire aussi :   Création d'un pot d'échappement gigantesque pour une Mitsubishi

Un destin incertain pour la Blue Goose

Étant donné qu’il s’agit d’un véhicule des années 1950 destiné à circuler sur des rails, il n’est pas surprenant que la Blue Goose ne puisse atteindre des vitesses impressionnantes. Son moteur développait 160 chevaux, ce qui lui permettait d’atteindre une vitesse maximale de 65 km/h. Selon certaines informations, cette limousine aurait été utilisée jusqu’aux années 1970.

Actuellement, le destin de la Blue Goose reste incertain. D’après The Drive, il n’existe plus aucun signe de cette limousine à Plaster City. Certains pensent qu’elle a été envoyée à la casse, tandis que d’autres suggèrent qu’elle a peut-être été conservée par un particulier. Quoi qu’il en soit, elle n’est plus accessible au grand public, ce qui ajoute un autre mystère à l’histoire de l’automobile.