« L’indispensable chère… : l’édito du rédacteur en chef »

Léo

« l'indispensable chère... : l'édito du rédacteur en chef »

Enfin, malgré les prédictions pessimistes des « écolomistes » annonçant un déclin inévitable, le marché automobile français a enregistré une forte reprise l’année dernière.

Une reprise encourageante pour le marché automobile français en 2023

Après une période de difficultés marquée par le premier confinement de 2020, les ventes de voitures neuves ont été impactées par le conflit en Ukraine et les pénuries mondiales de semi-conducteurs. En effet, sans composants électroniques, il n’y a pas de voitures disponibles à la vente, ce qui entraîne une baisse des ventes. Ainsi, l’année 2022 a enregistré le pire résultat depuis de nombreuses années, avec seulement 1,5 million d’immatriculations.

Une croissance de 16,1 % des ventes en 2023

Cependant, l’année 2023 a été marquée par une reprise encourageante du marché automobile français. En effet, grâce à une croissance des ventes de 16,1 %, le nombre de voitures neuves immatriculées a dépassé les 1,77 million. Bien que cela soit loin des 2,21 millions d’exemplaires enregistrés en 2019 avant la pandémie, ce chiffre se rapproche des niveaux observés entre 2012 et 2014.

Une performance d’autant plus remarquable que le prix moyen des voitures neuves ne cesse d’augmenter. Selon les données du cabinet spécialisé AAAData, le prix moyen d’une voiture neuve s’élève à 35 300 €. Pour une essence « simple », il faut compter environ 28 000 € (35 000 € pour une version hybride), près de 42 000 € pour une voiture électrique et près de 60 000 € pour une hybride rechargeable.

Face à ces prix élevés, la hausse du marché automobile français est une preuve indéniable de l’importance de l’automobile pour les Français.

Lire aussi :   Arrestation d'un camionneur dangereux dans le Gard par les gendarmes

Source: Autoplus.fr