Premier vol de six minutes pour une voiture volante homologuée pour la route

Léo

premier vol de six minutes pour une voiture volante homologuée

Selon ce premier test prometteur, la voiture volante, un projet récurrent dans l’industrie automobile, est sur le point de devenir une réalité.

La voiture volante : bientôt une réalité

Les amateurs du film « Le Cinquième Élément » peuvent se réjouir. L’univers futuriste qu’ils ont tant admiré sera bientôt une réalité. En effet, les voitures volantes sont actuellement en phase de test et leur commercialisation prochaine est inévitable. La preuve en est le récent test de la Switchblade, la voiture volante de Samson Sky, décrite par ses constructeurs comme un véhicule à trois roues homologué sur route, que l’on peut conduire de son garage jusqu’à un aéroport local voisin. Cette voiture volante a récemment réussi un vol de 6 minutes, marquant ainsi une étape importante vers sa mise sur le marché. Les créateurs de cette voiture, basés dans l’Oregon aux États-Unis, doivent maintenant peaufiner les détails avant sa commercialisation.

Un vol inaugural réussi à Washington

La Switchblade est une voiture volante biplace hybride-électrique qui est disponible sous forme de kit de construction pour une utilisation domestique. Son prix est estimé à partir de 170 000 $. Équipée d’un moteur trois cylindres Samson de 190 ch refroidi par liquide, elle offre une économie de carburant estimée à 1403 kilomètres par litre au sol. Son système de propulsion hybride-électrique lui permet d’être ravitaillée dans n’importe quelle station-service en bord de route. Cette version hybride permet de transformer la voiture en avion en moins de trois minutes.

Le premier vol de la Switchblade a eu lieu à l’aéroport international Grant County à Moses Lake, dans l’État de Washington. Ce vol inaugural a duré six minutes et a atteint une altitude de 152 mètres. Le pilote aux commandes était Robert Moehle, ancien directeur des tests du Boeing 787. Ce vol marque une étape importante pour l’équipe de recherche qui travaille sur ce projet depuis plus de 14 ans. Sam Bousfield, PDG et concepteur de la Switchblade, déclare : « Ce premier vol nous rapproche de la production de milliers de Switchblades pour répondre à la demande que nous recevons. »

Lire aussi :   Rolls-Royce : plus de 600 chevaux boostent un modèle des années 1960

Avec plus de 2 300 réservations provenant de 57 pays, la Switchblade est déjà un succès. Son concurrent néerlandais, Pal-V, qui travaille également sur une voiture volante homologuée, attend encore de pouvoir réaliser son premier vol.