Rattrapés grâce au GPS non enlevé, les voleurs de cette Audi cachée dans un camion

Léo

rattrapés grâce au gps non enlevé, les voleurs de cette

La police espagnole a réussi à arrêter les voleurs d’une Audi d’une valeur de 240 000 euros grâce à leur oubli de désactiver le GPS.

Des voleurs novices trahis par le GPS

Le lundi 22 janvier 2024, vers 9 heures du matin, les policiers espagnols ont réalisé une belle opération en arrêtant un groupe de voleurs. Ces derniers avaient dérobé une Audi à Madrid et prévoyaient de la faire passer par le port de Barcelone. Cependant, leur plan a été compromis par un détail qu’ils avaient négligé : la voiture était équipée d’un GPS qui n’avait pas été désactivé. Grâce à cette erreur, les forces de l’ordre ont pu les retrouver assez facilement.

Les malfaiteurs avaient pris soin de dissimuler le véhicule dans un camion, caché entre des matelas, des machines à laver, des pneus et d’autres objets encombrants. Mais tous ces efforts se sont avérés inutiles car l’Audi était traçable et chaque mouvement était suivi de près par la police.

Les voleurs avaient loué la voiture la veille à Madrid et avaient l’intention de l’envoyer à l’étranger. Cependant, leur plan a été contrecarré quelques minutes avant d’atteindre le port de Barcelone. En ne désactivant pas le GPS, ils ont involontairement alerté la société de location de voiture, qui a immédiatement informé les forces de l’ordre et leur a permis d’agir rapidement.

Le chauffeur en garde à vue

Cette Audi haut de gamme avait été signalée comme volée car elle n’avait pas été restituée à la date convenue et le GPS indiquait qu’elle se trouvait dans un hangar en Catalogne. Lorsque les policiers sont arrivés, elle était justement en train de quitter le siège d’une entreprise de démolition à Vilanova del Vallès, à 30 minutes de Barcelone.

Lire aussi :   Les essayeurs d'Auto Plus : Le top 10 des nouveautés préférées

Le chauffeur, un homme de 39 ans, a été placé en garde à vue et est accusé d’avoir volé le véhicule. Bien que les premiers éléments de l’enquête suggèrent qu’il n’a pas agi seul, les détails sur les autres complices restent à déterminer.