Réaction des batteries de voitures électriques au froid : comment ça se passe ?

Léo

réaction des batteries de voitures électriques au froid : comment

En hiver, les voitures électriques ont une autonomie réduite par rapport au printemps ou à l’été en raison des températures plus basses. La différence de distance parcourue avec une batterie peut varier de 10 à 15% [1].

L’impact des températures sur la batterie des voitures électriques

Les véhicules 100 % électriques sont sensibles aux températures, mais l’impact sur leur batterie dépend du modèle et des technologies développées par les constructeurs. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour minimiser l’effet du froid sur la batterie en hiver, ce qui garantit une mobilité hivernale plus sûre et sereine.

Pourquoi les batteries de voitures électriques sont-elles sensibles au froid ?

La diminution de l’autonomie des batteries de voitures électriques en hiver s’explique en partie par des facteurs physiques. L’énergie électrique de la batterie lithium-ion, qui alimente le moteur, provient d’une réaction chimique appelée électrolyse. Cette réaction se produit entre deux électrodes plongées dans un liquide conducteur, l’électrolyte. Lorsque les températures chutent en dessous de 0 °C, la réaction chimique est affectée, ce qui ralentit le cheminement des ions lithium porteurs de charge. En conséquence, nous observons une diminution de la puissance de la batterie due à l’augmentation de la résistance interne, une baisse de la capacité de stockage entraînant une perte d’autonomie, ainsi qu’un temps de recharge plus long. De plus, l’habitacle nécessite une consommation d’énergie accrue pour le chauffage.

Pour limiter l’impact du froid sur le fonctionnement des batteries, les constructeurs de voitures électriques ont développé des dispositifs tels que le chauffage de batterie. Cependant, cela entraîne une utilisation supplémentaire d’énergie de la batterie pour maintenir une température de fonctionnement optimale et assurer le confort dans l’habitacle.

Lire aussi :   Comment éviter les pannes de batterie tout au long de l'année ?

Les voitures électriques Hyundai résistent au froid

Le SUV urbain KONA Electric Nouvelle Génération de Hyundai est équipé d’un bouclier thermique qui préserve les performances et l’autonomie de sa batterie, même en hiver. Sa batterie haute tension est dotée d’un système de chauffage qui limite les durées de charge prolongées ou les pertes d’autonomie causées par les températures très basses. Il suffit d’activer le mode hiver pour enclencher le réchauffeur de batterie. De plus, lorsque la voiture électrique est en charge, il est possible de programmer à l’avance le chauffage et le désembuage de l’habitacle via une application mobile, sans impacter l’autonomie de la batterie connectée. En roulant, la pompe à chaleur du KONA Electric Nouvelle Génération absorbe la chaleur produite par le bloc moteur et la diffuse dans l’habitacle, ce qui réduit considérablement les besoins en énergie de la batterie.

Astuces pour améliorer l’autonomie de votre batterie en hiver

En hiver, il est également judicieux d’adapter vos habitudes et de mettre en pratique certaines astuces pour maximiser l’autonomie de la batterie de votre voiture électrique. En plus du bouclier thermique mis au point par Hyundai, voici quelques conseils :

  • Privilégiez le chauffage par les sièges chauffants.
  • Exploitez au maximum le freinage régénératif.
  • Réduisez votre vitesse de circulation.
  • Anticipez pour éviter les à-coups, les accélérations et les freinages brusques.
  • Ne surchargez pas votre voiture.

Pour affronter l’hiver en toute sérénité, découvrez les véhicules 100 % électriques du constructeur coréen Hyundai.