Réparation des dégâts causés par un enfant qui raye une voiture et laisse un mot

Léo

réparation des dégâts causés par un enfant qui raye une

Un enfant, après avoir endommagé une voiture avec un objet pointu, a décidé de rembourser les dommages en donnant la totalité de son argent de poche.

Un enfant responsable

En Chine, un petit garçon a accidentellement rayé une voiture avec un bout de bois alors qu’il jouait sur le parking de la résidence. Toutefois, au lieu de fuir ses responsabilités, le jeune garçon a pris l’initiative de rédiger une lettre d’excuses et d’y glisser 50 yuans (environ 6,50 euros) pour couvrir les frais de réparation.

Cet événement s’est déroulé le 26 octobre dernier en Chine. Après avoir constaté la rayure sur leur véhicule, les propriétaires ont déclaré au quotidien local South China Morning Post : « Ce n’était pas très grave, donc nous n’y avons pas vraiment prêté attention ».

Lorsqu’ils ont quitté leur domicile, les propriétaires ont été remis d’un bout de papier par l’agent de sécurité de la résidence. Ce message disait : « Lettre d’excuses : hier, j’ai rayé votre voiture avec un bâton de bois et je me suis senti extrêmement coupable. En ce moment, je n’ai que 50 yuans. Combien coûtera la réparation de votre voiture ? Puis-je payer en plusieurs fois ? Je suis désolé ».

Le propriétaire du véhicule lui pardonne

Au lieu d’être en colère, les propriétaires ont été touchés par cette démarche. La propriétaire du véhicule explique : « Après l’avoir lu, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver que c’était drôle et très mignon de sa part. Je me suis ensuite dit qu’il était très courageux, qu’il était prêt à assumer la responsabilité de son erreur et qu’il cherchait activement une solution. »

Lire aussi :   Comparaison : Le nouveau Dacia Duster face à l'actuel - Découvrez les nouveautés

L’affaire est désormais close entre le petit garçon et ses voisins qui ne lui en tiendront pas rigueur. Ils ont même rendu les 50 yuans au jeune garçon en lui expliquant que son honnêteté méritait une récompense. Et vous, que feriez-vous dans la même situation ?