Tout ce qu’il faut savoir sur le leasing social « à 100 euros par mois »

Léo

tout ce qu'il faut savoir sur le leasing social "à

À partir du 1er janvier, les locations longue durée soutenues par l’Etat permettront de rendre les voitures électriques accessibles à un large public. Qui pourra en bénéficier, dans quelles conditions et pour quel modèle de voiture ? Toutes les réponses sont ici.

Le dispositif d’aide à la location pour les foyers modestes : une opportunité pour rouler en voiture électrique

A partir du 1er janvier 2024, le dispositif d’aide à la location pour les foyers modestes concernera dix modèles électriques. Parmi eux, la Citroën ë-C3 s’affichera à partir de 54 €/mois et la Renault Megane E-Tech, à 150 €/mois. Le tout sans apport. Cependant, cette offre n’est pas accessible à tous les bénéficiaires éligibles.

Enfin, une opportunité pour les ménages modestes d’accéder à la voiture électrique grâce à un « loyer de 100 € par mois » offert par le dispositif de « leasing social ». À partir du 1er janvier, certains foyers pourront profiter de cette aide qui leur permettra de conduire une voiture électrique en échange d’un loyer mensuel pendant au moins trois ans, sans avoir à débourser l’apport initial habituellement requis dans les offres de location longue durée. L’État prendra en charge intégralement cette somme, pouvant atteindre jusqu’à 13 000 € selon le modèle, qui sera avancée par le concessionnaire. Pour bénéficier de cette offre, les automobilistes éligibles doivent réserver leur véhicule électrique en ligne dès le premier jour de l’an.

Les critères et les détails du dispositif

Pour bénéficier de cette aide, il faut répondre à certains critères. Tout d’abord, il faut justifier d’un revenu fiscal de référence par part inférieur à 15 400 €. Selon le gouvernement, une personne seule touchant le Smic ou un couple avec un enfant déclarant un revenu mensuel net de 3 300 € peuvent prétendre à cette aide. Cependant, cette aide est réservée aux actifs qui doivent justifier de déplacements quotidiens domicile-travail d’au moins 30 km, ou de 8 000 km de déplacements par an dans le cadre professionnel. De plus, un automobiliste ne peut bénéficier du leasing qu’une fois tous les trois ans, et au maximum deux fois.

Lire aussi :   Le Daihatsu Midget III : le camion le plus petit du monde

Les tarifs mensuels varient selon les modèles, contrairement à ce que laisse entendre le gouvernement avec une communication sur une voiture électrique à 100 €/mois. Parmi les dix premiers modèles intégrant le dispositif, la Renault Twingo E-Tech est la moins chère avec un loyer mensuel de 40 €, tandis que la Renault Megane E-Tech est la plus chère avec un loyer de 150 € par mois. Ces tarifs n’incluent ni l’assurance ni l’entretien, mais le contrat de location, souscrit avec l’un des concessionnaires participants, doit inclure au minimum 12 000 km par an sans frais supplémentaires. De plus, à la fin du contrat, l’automobiliste a la possibilité de racheter le véhicule à sa valeur résiduelle. Cependant, seules 20 000 demandes seront acceptées, ce qui représente moins de 8 % des voitures électriques immatriculées en 2023.

Malgré cette restriction, le gouvernement promet de revoir éventuellement le quota à la hausse en cours d’année et d’assouplir les conditions d’éligibilité en se concentrant uniquement sur les revenus, ce qui permettrait à des retraités et inactifs de bénéficier de cette aide. De nouveaux modèles viendront également s’ajouter à la liste en 2024, notamment une Fiat et la Renault R5. Volkswagen ne prévoit pas d’intégrer ce dispositif. De plus, l’aide pourra également concerner des véhicules d’occasion de moins de 42 mois, ce qui fera baisser les loyers.

En conclusion, bien que ce dispositif offre une opportunité intéressante pour les ménages modestes de rouler en voiture électrique, les places sont limitées et ne permettront pas à la « révolution électrique » d’avoir lieu l’année prochaine. Cependant, des ajustements sont prévus pour élargir l’accès à cette aide.

Lire aussi :   Collection Maserati : David Beckham apporte son élégance