Un chasseur tire une balle dans le siège d’un conducteur automobile.

Léo

un chasseur tire une balle dans le siège d'un conducteur

Deux individus pratiquant la chasse ont été interpellés et placés en détention provisoire en Dordogne suite à un incident où un automobiliste a été touché par un projectile dans son siège passager.

Un automobiliste miraculé après avoir été touché par une balle de chasseurs

Les images sont glaçantes. Un automobiliste a été victime d’un tir de chasseurs qui a traversé la carrosserie de son véhicule pour finir sa course dans le siège passager. Cet incident dramatique s’est déroulé lors d’une battue aux sangliers le 22 octobre dernier. Le maire de La Chapelle-Aubareil a déclaré que cela aurait pu avoir des conséquences tragiques.

Une balle perdue et une enquête ouverte

En réalité, la balle a d’abord pénétré la carrosserie du véhicule par le coffre avant de se loger dans le siège. Une enquête a été lancée pour « mise en danger de la vie d’autrui par un manquement délibéré à une obligation de prudence ou de sécurité ». Deux hommes ont été placés en garde à vue : le directeur de la battue et l’individu soupçonné d’avoir tiré de manière dangereuse. Ils ont été libérés après avoir été entendus par les autorités.

Difficile de comprendre comment la balle a atteint le véhicule et si les règles de sécurité ont été respectées. Le parquet de Périgueux s’est saisi de l’affaire et l’enquête progresse. Une photo du véhicule impacté par la balle a été publiée sur Facebook par la compagne du propriétaire du véhicule, qui a souligné que le conducteur a échappé de peu au drame.

Il semblerait que le chasseur, âgé d’une soixantaine d’années, ait tiré après le passage de la voiture sur la route. Les enquêteurs souhaitent interroger le conducteur, sa compagne et le maire de la commune qui participait également à la battue avec d’autres chasseurs.

Lire aussi :   La puissance d'un moteur Panda dans cette Ferrari: une comparaison étonnante.

Le tireur présumé ne chasse plus et n’utilise plus son fusil depuis cet incident. Les autres chasseurs ont repris les battues le week-end dernier, mais l’ambiance est bien différente désormais.