Un nouveau tournant pour l’entreprise croate Rimac

Léo

un nouveau tournant pour l'entreprise croate rimac

Actuellement, Rimac collabore avec plusieurs entreprises internationales pour développer un service de robotaxi. Un premier prototype de robotaxi sera dévoilé en 2024, et la phase de commercialisation débutera en 2026. Plus d’informations sont disponibles ici.

L’entreprise croate Rimac annonce l’arrivée de robotaxis

L’année 2024 commence avec une annonce surprenante de la part de l’entreprise croate Rimac, spécialisée dans la fabrication de la Nevera, une hypercar électrique de 1 877 ch. En effet, Rimac prévoit de se diversifier dans le domaine de la mobilité en lançant un service de robotaxis.

Dans une interview accordée à Autocar, le PDG de Rimac, Mate Rimac, a dévoilé quelques détails sur ce projet ambitieux. Alors que la Nevera est un produit de niche réservé à quelques privilégiés, le projet « Project 3 Mobility » vise à toucher un public beaucoup plus large. Selon Mate Rimac, ce service de robotaxis pourrait changer la façon dont les gens se déplacent en ville et améliorer la vie d’un plus grand nombre de personnes.

Pour concrétiser ce projet, Project 3 Mobility travaille sur trois axes distincts : le développement d’un véhicule électrique autonome, la création d’infrastructures dédiées (chargeurs, centres de stockage et espaces de stationnement) et la mise en place d’une plateforme de services complète comprenant une application pour se connecter aux véhicules. Il est important de souligner que « Project 3 » est une marque à part entière, intégrée au sein du groupe Rimac, tout comme la société mère Rimac et Bugatti. Afin de soutenir ce projet, la Commission européenne a approuvé une subvention de 179,5 millions d’euros pour la recherche, le développement et la production de nouveaux véhicules et infrastructures de mobilité.

Lire aussi :   Création d'un pot d'échappement gigantesque pour une Mitsubishi

Bien que le cœur du projet soit basé à Zagreb en Croatie, Project 3 Mobility est également implanté près de Warwick au Royaume-Uni, dans les nouvelles installations de recherche et développement du groupe Rimac. Selon Mate Rimac, le premier objectif du groupe est de construire une usine dédiée à la production des robotaxis avant de s’étendre à l’international.

En effet, le projet a une envergure internationale. Selon Autocar, Project 3 Mobility serait en discussion avec 20 villes en Europe et au Moyen-Orient pour proposer ce service de robotaxis. Selon le site web du projet, les voitures autonomes seront opérationnelles dès 2026 à Zagreb et en 2027 au Royaume-Uni et en Allemagne.

Des robotaxis d’un type complètement différent

Dans son entretien avec Autocar, Mate Rimac précise que les robotaxis seront bien des voitures, mais d’un type complètement différent. Pour l’instant, nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre. Il ajoute que ces véhicules seront capables de conduire de manière entièrement autonome, sans aucune intervention humaine.

Il y a quelques années, Rimac avait testé la conduite autonome à bord d’un Renault Grand Scénic. Avec Project 3 Mobility, nous pourrions voir apparaître une sorte de monospace qui optimise l’espace intérieur pour offrir un confort maximal aux passagers.

Affaire à suivre…