Une Plymouth Road Runner des années 60 cache 1000 chevaux sous le capot !

Léo

une plymouth road runner des années 60 cache 1000 chevaux

La Plymouth Road Runner, bien qu’elle puisse sembler ordinaire, est en réalité dotée d’un moteur de 1000 chevaux, ce qui la rend extrêmement rapide.

Une Plymouth Road Runner de 1968 modifiée pour des performances hors normes

La Plymouth Road Runner de 1968, bien qu’elle ressemble au modèle de série, a subi des modifications profondes qui l’ont rendue bien plus rapide. La principale modification a été l’installation d’un tout nouveau moteur. Ces modifications ont considérablement amélioré ses performances, la propulsant à un niveau inimaginable pour une voiture des années 1960.

Lorsque la série des Road Runner a été commercialisée par Plymouth entre 1968 et 1980, le modèle le plus puissant proposé par la marque développait un peu plus de 400 chevaux. Cela faisait déjà de ce véhicule un bolide puissant pour l’époque, grâce à son imposant moteur Hemi V8. Cependant, le propriétaire de cette Plymouth souhaitait aller encore plus loin et a installé un moteur Hellephant, doublant ainsi quasiment la puissance de la voiture !

Une ancienne Plymouth Road Runner boostée par l’un des moteurs les plus puissants du marché

La Plymouth Road Runner est l’une des lignes de voitures les plus emblématiques de cette ancienne marque américaine. Avec ses formes typiques des muscle cars, elle a été vendue à plus de 45 000 exemplaires dès sa première année de commercialisation, alors que seulement 20 000 voitures étaient prévues par le constructeur. Aujourd’hui, certains passionnés d’américaines choisissent de les restaurer ou de les modifier.

Le propriétaire de cette Road Runner a opté pour la seconde option. Il a remplacé le moteur Hemi V8 d’origine par un moteur Hellephant développant 1 000 chevaux. Ce moteur a été créé en 2018 par Mopar, un spécialiste des pièces automobiles, et il est considéré comme l’un des moteurs les plus puissants actuellement disponibles à la vente. Seulement 100 exemplaires ont été produits.

Lire aussi :   Un centenaire conduit toujours, une incroyable histoire de longévité au volant

Cette modification technique s’accorde parfaitement avec l’esthétique des muscle cars, pour lesquelles le moteur Hellephant a été spécialement conçu. En dehors de cette modification, la Plymouth Road Runner de 1968 n’a pas subi de nombreux changements. Elle a simplement été restaurée et son apparence est restée proche de la version d’origine.

Le propriétaire de cette voiture a souhaité rendre hommage aux muscle cars des années 1960 en conservant son aspect extérieur d’origine. Aujourd’hui, cet exemplaire est mis en vente par le biais de Mecum Auctions, bien qu’aucun prix n’ait été communiqué. En général, les Road Runner se vendent rarement à plus de quelques dizaines de milliers d’euros, mais ce modèle particulier pourrait susciter l’intérêt des collectionneurs de vieilles voitures américaines.