Vente potentielle d’une Aston Martin DB2/4 à 1,5 million d’euros

Léo

vente potentielle d'une aston martin db2/4 à 1,5 million d'euros

Une Aston Martin rare, conçue par Bertone, sera mise en vente. Il s’agit du seul modèle DB2/4 coupé jamais réalisé par ce carrossier.

Une collaboration insolite entre Stanley H. Arnolt et Bertone

L’Aston Martin DB2/4, bien que basée sur le châssis de la DB2/4 de la ligne Aston Martin, n’a pas été entièrement autorisée par le constructeur britannique. En réalité, elle est le fruit d’une collaboration insolite entre un homme d’affaires américain du nom de Stanley H. « Wacky » Arnolt et la Carrozzeria Bertone, basée à Turin.

En effet, Aston Martin avait initialement choisi la Carrozzeria Touring pour la production de sa DB2/4. Cependant, lors d’un voyage au salon de l’automobile de Turin en 1952, Stanley H. Arnolt a rencontré Giovanni Bertone, le fondateur de Bertone. Il a alors réussi à convaincre Bertone de remodèler plusieurs voitures connues de l’époque, dont la DB2/4.

Une vente aux enchères exceptionnelle sur la seule Aston Martin DB2/4 coupé de Bertone

La collaboration entre Arnolt et Bertone a conduit à la production de quelques MG, Bentley et Bristol avec une carrosserie de Bertone. Dans le cadre de ce partenariat, sept Aston Martin ont également été reprises, toutes basées sur le châssis de la DB2/4. Parmi ces sept voitures, six étaient des cabriolets et une était un coupé. Il s’agit de la seule DB2/4 coupé d’Aston Martin à avoir bénéficié d’une carrosserie de Bertone. Ces modèles, conçus par le designer Franco Scaglione de la Carrozzeria Bertone, arboraient un style avant-gardiste, différent des Aston Martin de l’époque, ce qui les rendait très recherchés par les passionnés d’automobile. Elles étaient même surnommées les Arnolt-Aston. Cependant, Aston Martin a rapidement mis fin à cette collaboration non autorisée après sa découverte.

Lire aussi :   Retrouver confiance en soi grâce à la motothérapie

La seule Aston Martin DB2/4 coupé dessinée par Bertone sera mise aux enchères le 8 décembre prochain à New York. Malgré ses presque 70 ans, la voiture est toujours en parfait état. Elle aurait été initialement commandée par Henri Pigozzi, le fondateur de la Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile (Simca). Initialement prévue pour faire partie d’une série limitée, la DB2/4 Bertone n’a finalement été produite qu’en un seul exemplaire. Après avoir été utilisée pour des expositions, la voiture a bénéficié d’une restauration complète en Californie. Elle sera mise en vente aux enchères par RM Sotheby’s, qui estime sa valeur entre 1,1 et 1,5 million d’euros.