Voiture électrique à faible consommation : une invention prometteuse

Léo

voiture électrique à faible consommation : une invention prometteuse

Christian Van Oost développe actuellement une voiture électrique à faible consommation, dans son atelier situé à Saint-Nazaire.

Christan Van Oost, le créateur de voitures adaptées et économes en énergie

Après avoir travaillé pour les plus grandes marques de l’industrie automobile, Christan Van Oost a décidé de monter son propre atelier à Saint-Nazaire. Depuis, il se consacre à la création de voitures qui répondent aux besoins quotidiens tout en économisant de l’énergie. C’est notamment le cas de ses voitures électriques, équipées de batteries moins consommatrices que celles actuellement commercialisées.

L’électrique à bas coût

Depuis 2018, Christan Van Oost dirige son bureau de design automobile, CVO Design, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Son objectif est de concevoir une voiture électrique qui utilise le moins d’électricité possible. Certains modèles de sa gamme ont d’ailleurs été récompensés par le prix Défi produit innovant lors des Audacity Awards, à Saint-Nazaire.

Le défi que s’est lancé ce designer est de construire un véhicule adapté aux besoins essentiels. Dans une interview, il explique sa volonté de créer des voitures « minimalistes, fonctionnelles et adaptées au juste nécessaire ». En ce qui concerne le prix, il faut compter entre 10 000 et 15 000 euros, ce qui reste accessible par rapport aux autres voitures électriques du marché.

Optimiser la batterie

Christan Van Oost compare les voitures d’aujourd’hui à des ordinateurs et estime que les propriétaires ne consomment que 10% de ce qu’ils achètent. Pour remédier à ce problème, il a eu une idée brillante : concevoir un véhicule ultra léger qui utilise moins de batterie et ne comporte aucun gadget inutile.

Lire aussi :   Condamnation d'un maire pour avoir volontairement rayé la voiture d'un habitant

Ce designer, qui a étudié à Compiègne pour son unique cours avec Renault, a travaillé sur le double plancher du Scénic de la marque française. Il a ensuite accumulé les expériences à Francfort, Tokyo et Turin, avant de créer sa propre écurie automobile au Mans. Fort de toutes ces expériences, il est maintenant prêt à inventer de nouveaux véhicules. Sa connaissance des voitures de course légères lui confère un avantage certain. Il n’hésite pas à utiliser du bois pour ses voitures, notamment pour celles destinées aux jeunes de 14 ans, qui sont plus petites que la Citroën Ami. Grâce à l’utilisation de matériaux différents, ses voitures ne pèsent que 200 kilos. Leur autonomie varie de 60 à 120 km selon les modèles, et il existe déjà deux prototypes. La commercialisation de ses voitures est prévue pour 2025.