Voiture en piteux état transportait 1 kilo d’héroïne

Léo

voiture en piteux état transportait 1 kilo d'héroïne

Lors d’un contrôle de routine, les forces de police de Toulouse ont découvert un individu impliqué dans un trafic de drogue, se trouvant à bord d’un véhicule en très mauvais état.

Un important butin de drogue et d’argent saisi lors d’un contrôle inopiné à Toulouse

Les policiers de Toulouse ont réalisé une saisie impressionnante lors d’un contrôle routier au début du mois de décembre. En effet, ils ont confisqué un kilo d’héroïne ainsi que 3500 euros en espèces. Le conducteur de la voiture, qui était une vieille voiture en très mauvais état, pensait passer inaperçu, mais il a été arrêté par la patrouille. Cette affaire démontre que les forces de l’ordre ne se laissent pas tromper par les apparences, même si les véhicules utilisés dans les trafics de drogue sont généralement beaucoup plus performants.

Les détails de l’intervention policière et les suites judiciaires

Les faits se sont déroulés le vendredi 1er décembre 2023 à Toulouse. La Brigade spécialisée de terrain a intercepté une voiture transportant trois individus et a procédé à une fouille du véhicule. Après avoir vérifié les identités du conducteur et de ses passagers, les agents de police ont découvert un sachet contenant une poudre blanche, qui s’est avérée être de l’héroïne. En plus de la drogue, les policiers ont également trouvé 3500 euros en espèces à l’intérieur de la voiture.

Il est important de noter que les trois individus étaient déjà connus des services de police. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue, selon les informations rapportées par le quotidien la Dépêche du Midi. Cette affaire a également permis de remonter jusqu’à deux autres suspects, qui ont été présentés devant la justice.

Lire aussi :   Votre doudoune au volant peut vous causer une amende, reformulez le titre en utilisant les mots clés les plus importants en premier.

Une femme de 22 ans ainsi que deux hommes âgés de 18 et 19 ans ont été déférés au tribunal judiciaire après 48 heures de garde à vue. Ils devront répondre de leurs actes devant la justice et encourent une peine de 2 ans d’emprisonnement et une amende minimale de 3000 euros. Étant donné qu’il s’agit de récidivistes, leur peine devrait être alourdie. De plus, le fait que les suspects transportaient une importante somme d’argent sans justificatif écrit, alors que la limite légale est de 1500 euros, renforce les soupçons d’un trafic de drogue organisé.