Vols réguliers de panneaux d’affichage dans un village des Landes

Léo

vols réguliers de panneaux d'affichage dans un village des landes

Depuis plusieurs années, une petite commune des Landes subit des vols récurrents de ses panneaux d’affichage. Les motivations des auteurs de ces actes sont surprenantes.

Une petite commune landaise victime de vols récurrents de panneaux d’affichage

La commune de Maylis, située dans les Landes et peuplée de seulement 300 habitants, est confrontée depuis plusieurs années à une série de vols étonnants. Selon un récent rapport de France Bleu, le panneau d’affichage à l’entrée du village est régulièrement dérobé et les coupables n’ont jamais été identifiés, d’après la maire Anne-Marie Lailheugue.

Durant son premier mandat en tant que maire, entre 2014 et 2020, la même infraction s’est produite trois ou quatre fois, affirme-t-elle. Selon elle, le problème réside dans le nom de la commune, Maylis.

Un prénom landais convoité à l’origine des vols

Personne ne sait encore qui est responsable de ces vols de panneaux d’affichage à Maylis. Cependant, la maire est persuadée que le motif de ces actes est le fait que le nom de la commune est également un prénom couramment donné aux petites filles dans les Landes. Elle résume avec humour : « C’est un prénom landais assez traditionnel et donc il est très convoité. Ça doit faire le bonheur de certaines Maylis qui vivent ailleurs ! »

Ces vols, bien qu’amusants, représentent un coût non négligeable pour la commune de Maylis. En effet, chaque fois qu’un panneau disparaît, il faut débourser 300 euros pour en installer un nouveau. Pour éviter que cette situation ne se répète, la commune a pris les devants.

Lire aussi :   Un conducteur ivre et sans assurance donne le volant à son fils de 15 ans

Une mesure radicale pour protéger les panneaux d’affichage

Une enquête est en cours pour retrouver les responsables de ces vols, mais jusqu’à présent, aucun indice n’a été trouvé. Pour dissuader d’autres personnes de s’en prendre aux panneaux d’affichage, la commune de Maylis a décidé de sceller l’un des deux panneaux. Cependant, Anne-Marie Lailheugue est convaincue que cela n’empêchera pas certains voleurs de trouver un moyen d’extraire le panneau.

Bien que ces vols de panneaux d’affichage puissent sembler étranges, ils ne sont pas rares. En avril dernier, France 3 rapportait par exemple des cas similaires de communes bretonnes dont les panneaux en langue bretonne étaient systématiquement retirés. Au Canada, des communes ont également été victimes de vols de panneaux cette année, mais les motifs de ces actes restent inconnus.