Au troisième trimestre 2023, BMW est porté par les véhicules électriques.

Léo

BMW résultats en hausse au 3e trimestre 2023

Au troisième trimestre 2023, BMW a enregistré une augmentation de son chiffre d’affaires de 3,4%, atteignant 38,5 milliards d’euros, grâce à la vente de modèles à batterie représentant 15,1% des ventes. Bien que le résultat net du groupe ait diminué, sa marge opérationnelle sur le segment automobile a progressé.

BMW : Hausse des livraisons et du chiffre d’affaires au troisième trimestre 2023

Au troisième trimestre 2023, le groupe automobile BMW a enregistré une augmentation de 5,8 % de ses livraisons, avec un total de 621 699 véhicules. Cette performance se traduit également par une hausse de 3,4 % de son chiffre d’affaires, qui atteint désormais 38,5 %.

Des résultats contrastés et une forte croissance des véhicules électriques

Cependant, malgré ces résultats positifs, le groupe bavarois a connu une baisse de 7,7 % de son résultat net, qui s’élève désormais à 2,93 milliards d’euros. Cette diminution est expliquée par l’évaluation de la valeur de ses opérations de couverture de taux d’intérêt, selon le communiqué de presse. De plus, un effet comptable a également joué un rôle, ayant considérablement amélioré le bénéfice du groupe en 2022.

La marge opérationnelle de BMW s’établit à 10,6 %, en recul de 0,4 point, principalement en raison de l’activité moto. En revanche, la branche automobile affiche une progression de 0,9 point, avec une marge opérationnelle de 9,8 %.

Par ailleurs, les véhicules électriques ont connu une croissance significative de 80 % au cours du trimestre, représentant désormais 15,1 % des ventes totales. Depuis le début de l’exercice 2023, les ventes de voitures électriques BMW ont atteint 217 138 unités, soit une augmentation de 119,3 %. Les ventes de Mini électriques ont également augmenté de 1,8 %, avec un total de 29 729 unités vendues.

Lire aussi :   Changements dans les plateformes : les bases essentielles

Les ventes globales de BMW ont augmenté en Europe (+12,9 %, soit 221 735 unités) et aux États-Unis (+7,7 %, soit 92 218 unités), mais ont diminué en Chine de 1,8 % (210 659 unités). La Chine, qui représente habituellement un tiers du chiffre d’affaires de BMW, a donc été un marché difficile pour le groupe.

Malgré ces résultats mitigés, BMW maintient ses perspectives pour l’année en cours. Le groupe prévoit une marge opérationnelle de son segment automobile comprise entre 9 % et 10,5 %. Cette performance sera soutenue par la vente de modèles à des prix plus élevés et de modèles 100 % électriques, selon le communiqué de presse.

Enfin, BMW prévoit une croissance robuste sur les marchés européen et américain pour l’année 2023. En revanche, en Chine, le groupe s’attend seulement à une légère croissance par rapport à l’année précédente, selon son scénario le plus optimiste. (avec AFP)