Construction d’une usine automobile en Hongrie par BYD

Léo

BYD usine Hongrie

BYD a récemment confirmé les rumeurs en annonçant officiellement l’implantation d’une usine de production de voitures particulières en Hongrie.

BYD annonce la construction d’une usine automobile en Europe

Le constructeur chinois BYD a récemment dévoilé son projet de construction d’une usine automobile en Europe, une première pour un constructeur chinois. Cette usine sera implantée en Hongrie, à Szeged, au sud du pays, à proximité de la frontière avec la Serbie et la Roumanie.

Une expansion stratégique en Europe

Ce choix de localisation est logique, car BYD est déjà présent en Hongrie, où il produit des bus dans la ville de Komárom, située au nord du pays, à la frontière avec la Slovaquie.

Il convient de rappeler que BYD avait également tenté de s’implanter industriellement en France. En effet, en 2017, le constructeur chinois avait ouvert une usine de bus à Beauvais, dans l’Oise, sur un ancien site appartenant à Michelin. Cependant, trois ans plus tard, BYD avait dû abandonner ce projet, n’ayant pas réussi à remporter les appels d’offres pour le renouvellement des bus électriques dans les agglomérations françaises.

BYD poursuit donc son expansion en Europe. Depuis son arrivée sur le continent en 2021, en Norvège, le constructeur a ouvert 230 concessions dans 19 pays et a lancé cinq nouveaux modèles, couvrant les segments C à E, berlines et SUV. Parmi ces modèles figurent le Dolphin, l’Atto 3, le Seal, le Han et le Tang. De plus, BYD prévoit de lancer trois nouveaux modèles au cours des douze prochains mois. L’objectif de la marque est d’atteindre 500 concessions en Europe d’ici 2025.

Lire aussi :   Rechute du marché allemand en novembre 2023

En France, BYD est officiellement distribuée depuis juin 2023. La marque a déjà immatriculé 336 voitures et est représentée par six groupes de distribution, à savoir Bodemer, BYmyCAR, Emil Frey France, Kroely, Maurin et Sipa.

BYD présente cette future usine en Hongrie comme une installation ultramoderne, la première du genre construite par un constructeur automobile chinois en Europe. Le constructeur prévoit une construction par étapes, qui devrait créer des milliers d’emplois locaux, stimuler l’économie régionale et soutenir les chaînes d’approvisionnement locales. Cependant, BYD n’a pas encore précisé le montant de cet investissement, la date d’ouverture de l’usine ni les modèles qui y seront produits.