Rachat par Stellantis de ses actions au groupe chinois Dongfeng Motors

Léo

Stellantis rechat actions Dongfeng Motors

Stellantis a récemment confirmé l’acquisition de ses actions auprès de Dongfeng Motors, constructeur automobile chinois, pour un montant de 934 millions d’euros. Cette transaction fait suite à un accord conclu entre les deux entreprises en juillet 2022.

Stellantis rachète ses propres actions à Dongfeng Motors en Chine

Stellantis, dirigé par Carlos Tavares, poursuit sa stratégie en Chine en rachetant pour 934 millions d’euros de ses propres actions au groupe chinois Dongfeng Motors. Ce montant représente 1,58% du capital de Stellantis. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un accord conclu entre les deux entreprises en 2022, tel qu’annoncé dans un communiqué par le constructeur automobile italo-franco-américain le 22 novembre 2023. Toutefois, Stellantis envisage d’annuler ces actions.

Un accord conclu en juillet 2022

Stellantis et Dongfeng Motors ont longtemps été associés à travers la coentreprise Dongfeng Peugeot Citroën Automobile (DPCA). Cependant, Stellantis a récemment annoncé la cession des trois usines de DCPA situées à Wuhan, Chengdu et Xiangyang à Dongfeng Motors. Peu de temps après, le groupe a également acquis 20% du constructeur chinois de voitures électriques Leapmotor.

L’opération actuelle s’inscrit dans le cadre d’un accord conclu en juillet 2022, selon lequel Dongfeng pourrait proposer à Stellantis de lui revendre une partie des 99,2 millions d’actions ordinaires qu’il détient dans le groupe italo-franco-américain. Stellantis peut alors choisir d’accepter ou non cette proposition.

Le prix de rachat a été fixé en fonction de la moyenne des cours de clôture de Stellantis à la Bourse de Milan au cours des cinq jours précédant l’offre de Dongfeng.

Une fois l’opération terminée, Dongfeng Motors conservera 49,2 millions d’actions de Stellantis, représentant 1,58% du capital du groupe. Stellantis précise que cela n’aura aucun impact sur son programme de rachat d’actions de 1,5 milliard d’euros annoncé en février et qui devrait être finalisé d’ici la fin de l’année. (Avec AFP)

Lire aussi :   Volkswagen en hausse au T3 2023