Poursuite de la recomposition des stocks de VO en France

Léo

baromètre autobiz novembre 2023

Selon le baromètre mensuel d’Autobiz, les réserves de voitures d’occasion de moins de sept ans chez les professionnels continuent d’augmenter, atteignant un niveau record de 529 251 unités. C’est le chiffre le plus élevé enregistré au cours des 24 derniers mois.

Les stocks de voitures d’occasion en hausse

Selon l’étude mensuelle d’Autobiz, les professionnels de l’automobile abordent la fin de l’année avec des stocks de voitures d’occasion suffisamment élevés. Au début du mois de novembre 2023, on comptait 529 251 véhicules de moins de sept ans dans les parcs des concessionnaires, soit une augmentation de 3,3 % par rapport au mois précédent et de 19,8 % sur un an.

Cette situation est exceptionnelle, car le marché français n’avait jamais eu autant de voitures d’occasion en vente depuis 24 mois. Il faut remonter à novembre 2021 pour trouver un volume supérieur, avec 535 823 véhicules disponibles. Depuis cette date, le nombre de voitures d’occasion en stock n’avait plus dépassé les 515 000 unités (512 381 en octobre 2023).

Une rotation qui s’améliore

Malgré cette augmentation des stocks, la rotation des voitures d’occasion ne se dégrade pas, bien au contraire. Selon Autobiz, la liquidité des stocks est évaluée à 2,7 mois, contre 3,4 mois début septembre et 3,1 mois début octobre. Ces chiffres restent toutefois inférieurs à ceux des deux dernières années, où la rotation était de 2,5 au même moment de l’année.

Ces résultats positifs s’expliquent en partie par un ajustement tarifaire réalisé par les professionnels. Selon Autobiz, les voitures d’occasion sont actuellement proposées à un prix inférieur à leur valeur théorique. En moyenne, les tarifs sont ainsi 408 euros en dessous de l’estimation de la société d’analyse de marché. Cette agressivité tarifaire est plus marquée que celle observée depuis le début de l’année 2023, où l’écart moyen était de 344 euros.

Lire aussi :   Mini signera un contrat d'agent en 2024