Regain d’intérêt pour les VO en Europe : Autovista présente ses observations

Léo

Autovista transactions de VO en Europe en octobre 2023

Le cabinet d’analyse de données, dans son rapport mensuel, souligne la hausse significative des ventes de voitures d’occasion à travers l’Europe. Selon Autovista, plusieurs pays ont enregistré une croissance à deux chiffres entre septembre et octobre 2023.

La demande de voitures d’occasion en Europe bondit en octobre 2023

La demande de voitures d’occasion en Europe a connu une forte augmentation en octobre 2023, selon le dernier rapport d’Autovista. Après plusieurs baisses mensuelles, plusieurs pays ont enregistré une croissance de l’indice du volume des ventes. Parmi ces pays figurent l’Autriche, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni.

Dans la majorité des cas, la progression entre septembre et octobre 2023 a été à deux chiffres. L’Italie a enregistré la plus forte hausse des transactions de voitures d’occasion, avec une augmentation de 64,9 % par rapport à septembre. La France a également enregistré une croissance importante, avec une augmentation de 52,2 %.

L’Espagne (26,2 %), l’Autriche (14 %) et l’Allemagne (11,9 %) ont également vu leurs volumes de ventes de voitures d’occasion augmenter. Cependant, la croissance a été plus modeste au Royaume-Uni (+2,6 %) et en Suisse (+0,9 %).

Des valeurs résiduelles en hausse en France seulement

Il convient de prendre cette tendance avec prudence, car l’effet de rebond a été amplifié par les résultats médiocres d’août et de septembre 2023. Lorsque l’on compare avec les chiffres de l’année précédente, la demande n’a dépassé l’offre que sur quatre marchés. L’indice de vente a connu une croissance à deux chiffres dans seulement deux pays, à savoir la France (+26,7 %) et le Royaume-Uni (+21,5 %).

Lire aussi :   Aujourd'hui, aucun constructeur ne réussit à faire fonctionner son contrat d'agent : Jacques-Edouard Daubresse, Groupements Stellantis (AGGS)

Autovista a également étudié la rotation sur le marché des voitures d’occasion. Le cabinet a constaté qu’il fallait en moyenne 5,8 jours de plus en France pour vendre une voiture par rapport à septembre, soit un total de 71,3 jours. Le marché français a également enregistré la plus grande variation par rapport à l’année précédente, avec une augmentation de 13,9 jours du délai moyen de vente.

En ce qui concerne les valeurs résiduelles, elles sont restées globalement stables en octobre par rapport à septembre, selon Autovista. Le Royaume-Uni a enregistré la plus forte baisse dans les deux cas (4,3 % de baisse), tandis que la France a connu la seule augmentation (+0,5 %). Par rapport à octobre 2022, seuls les marchés allemand (+15,4 %), français (+12 %) et britannique (+0,6 %) ont enregistré une inflation des valeurs résiduelles.