Vente des succursales de Mercedes-Benz en Allemagne

Léo

Mercedes-Benz vente succursales en Allemagne

Mercedes-Benz poursuit sa stratégie de désengagement dans la distribution automobile en Allemagne. La marque s’apprête à céder son réseau de succursales à des investisseurs privés, comprenant 20 sites et 80 établissements commerciaux.

Mercedes-Benz envisage de se séparer de son réseau de succursales en Allemagne

Mercedes-Benz étudie la possibilité de se séparer de son réseau de succursales en Allemagne. Cette décision concerne vingt points de vente, qui représentent 80 établissements commerciaux et emploient environ 8 000 personnes.

Selon le quotidien allemand Handelsblatt, la vente de chaque succursale pourrait rapporter entre 20 et 40 millions d’euros. Mercedes-Benz assure qu’il n’y aura pas de licenciements forcés et qu’aucune fermeture de concessionnaire n’est prévue. Les salariés du groupe sont protégés par une convention contre les licenciements jusqu’en 2029.

Le groupe justifie cette décision par les nouvelles exigences liées à l’électrification, à la numérisation et à l’évolution constante des besoins des clients, notamment dans le domaine de la vente. Mercedes-Benz précise qu’il s’est déjà séparé de ses concessionnaires dans le reste du monde au cours des cinq dernières années, préférant travailler uniquement avec des concessionnaires indépendants.

Une seule succursale en France

En France, Mercedes-Benz Retail France ne possède plus que ses sites franciliens regroupés sous une même entité. Il s’agit de l’adresse parisienne située dans le XVIe arrondissement, ainsi que des sites de Boulogne-Billancourt, Colombes, Montrouge, Rueil-Malmaison (92) et Le Port-Marly (78).

Selon nos informations, les sociétés Como, basée à Paris, et BPM, basée à Orléans, pourraient être candidates pour l’acquisition de ces sites. Aucune date de cession n’a été communiquée.

Lire aussi :   Mini signera un contrat d'agent en 2024

Rappelons que la filiale française avait déjà vendu ses sites bordelais (Bègles et Mérignac), ainsi que celui de La Teste-de-Buch, au groupe BPM en septembre 2023. Cette filiale a réalisé un chiffre d’affaires supérieur à cent millions d’euros et vend environ 1 500 véhicules neufs.

Plus récemment, le groupe vendéen RCM a acquis les succursales de Prague, en République tchèque, qui sert de hub pour une partie de l’Europe de l’Est. Cette acquisition offre des opportunités de développement dans les marchés de l’Europe de l’Est, tels que la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie.

La vente des succursales Mercedes-Benz pourrait intéresser des distributeurs français. Outre RCM, d’autres acteurs sont également présents à l’étranger, comme LG Automobiles, qui est fortement implanté à Barcelone, en Espagne.