Valeo maintient sa confiance dans les véhicules autonomes

Léo

voiture autonome Valeo

Valeo se positionne comme un acteur incontournable de la voiture autonome avec son Lidar Scala 3, qui sera disponible en 2024. L’équipementier français continue de développer cet équipement et a déjà reçu plus d’un milliard d’euros de commandes.

Valeo poursuit le développement de son Lidar pour les voitures autonomes

L’industrie automobile semble délaisser la voiture autonome pour l’instant, mais Valeo continue d’investir dans cette technologie prometteuse. Le groupe français travaille actuellement sur la nouvelle génération de Lidar, un capteur à rayons laser considéré comme essentiel pour les voitures hautement autonomes. Située à Wemding, une petite ville au nord de Munich, l’usine de Valeo abrite les ingénieurs qui travaillent sur cette technologie révolutionnaire.

Le Lidar est considéré comme la « clé de voûte de la voiture autonome », selon Christophe Périllat, directeur général du groupe. Ce capteur utilise un rayon laser diffusé par un miroir rotatif pour scanner l’environnement jusqu’à 25 fois par seconde. Il est capable de reproduire l’environnement en 3D avec une grande précision, ce qui permet de détecter les obstacles et d’estimer leur éloignement et leur taille.

Valeo affirme être le seul équipementier à produire un Lidar automobile à grande échelle et équipe déjà 99% des véhicules en circulation dotés de ce capteur. Malgré la décision de Bosch d’arrêter la recherche et le développement dans ce domaine en raison de retards considérables, Valeo reste convaincu par cette technologie et a enregistré plus d’un milliard d’euros de commandes.

Le Lidar Scala 3 de Valeo, une révolution dans le domaine de la conduite autonome

Le Lidar Scala 3 de Valeo est la troisième génération de cette technologie. Encore en développement, il devrait être commercialisé dès 2024. Ce capteur fournira 12,5 millions de points de données par seconde, soit une amélioration significative par rapport aux Lidar de première et deuxième générations qui génèrent respectivement jusqu’à 44 000 et 260 000 points par seconde.

Lire aussi :   Suppression de 1 500 postes en Allemagne : Bosch envisage des réformes

Le Lidar Scala 3 sera notamment utilisé par Stellantis et des opérateurs de robots taxis. Sa précision permet de comprendre ce qui se passe dans une scène urbaine, ce qui est essentiel pour les robots taxis. Valeo prévoit de lancer une production de masse à son usine de Wemding, où la ligne de fabrication définitive sera installée au quatrième trimestre 2024. Cette industrialisation permettra également de réduire les coûts de ces capteurs, ce qui permettra de les intégrer à des segments de véhicules moins haut de gamme.

En plus du Lidar, Valeo développe également d’autres capteurs pour les voitures autonomes. Les capteurs ultrason permettent désormais une détection jusqu’à six à sept mètres, contre deux à quatre mètres auparavant. Les caméras, quant à elles, utilisent la technologie de Mobileye et devraient atteindre une résolution de huit à seize mégapixels dans les années à venir. Enfin, Valeo fournit également des « contrôleurs de domaine » à BMW, qui embarqueront jusqu’à 50 gigaoctets de code, soit près de 700 fois plus que les versions précédentes.