En 2024, 62 % des Français ont toujours un budget VO contraint

Léo

étude budget des Français pour un VO en 2024

D’après une étude réalisée par Kantar pour La Centrale, 62% des consommateurs français qui envisagent d’acheter une voiture d’occasion prévoient de limiter leur budget à 15 000 euros en 2024. Ces consommateurs considèrent les voitures hybrides comme idéales.

Les voitures d’occasion récentes rencontrent des difficultés à trouver preneur en 2024

Une étude menée par Kantar et La Centrale auprès de 1 000 personnes révèle que les voitures d’occasion récentes auront du mal à être vendues en 2024. En effet, 62 % des Français qui souhaitent acheter une voiture d’occasion prévoient de limiter leur budget à 15 000 euros, un montant inférieur au prix moyen des voitures âgées de 5 à 8 ans, qui s’élève à 16 990 euros.

De plus, seulement 24 % des acheteurs potentiels envisagent de dépenser plus de 20 000 euros, ce qui leur permettrait d’accéder aux listes de voitures de moins de 2 ans (29 980 euros en moyenne), de 2 à 4 ans (22 990 euros) et de 4 à 5 ans (19 990 euros).

Le kilométrage et la motorisation sont des critères importants pour les acheteurs

Sur les acheteurs déclarés, seuls 10 % sont des primo-accédants. Selon l’étude, 40 % des clients des distributeurs de voitures d’occasion souhaitent remplacer un véhicule trop ancien, tandis que 22 % effectuent un changement d’usage.

Les critères prioritaires pour les acheteurs français sont le kilométrage, la motorisation, l’entretien et la marque. En revanche, l’ancienneté, le design esthétique et les émissions de polluants sont moins importants à leurs yeux, selon le sondage réalisé en décembre 2023.

En ce qui concerne les budgets illimités, 33 % des répondants opteraient pour un véhicule d’occasion avec une motorisation hybride, tandis que presque autant (30 %) choisiraient le diesel et 23 % préfèreraient les voitures essence. Les voitures électriques d’occasion ne recueillent que 14 % des votes.

Lire aussi :   Gestion de flotte : Alain Favey d'Europcar Mobility Group souligne l'importance de tout considérer comme un sujet de gestion

Dans le cadre d’un budget réaliste, 44 % des acheteurs envisagent d’acheter une voiture électrique d’occasion. Cependant, 40 % d’entre eux rejettent cette idée en raison de diverses préoccupations telles que l’autonomie, le coût de la recharge, la fiabilité, le manque d’infrastructure ou la réparabilité. Il est également important de souligner que 16 % des répondants estiment ne pas avoir les connaissances nécessaires pour choisir une voiture électrique d’occasion.