Le leasing social attire 80 000 demandes !

Léo

leasing social les commandes explosent

Depuis le lancement du site spécialisé dans le leasing social, plus de 80 000 requêtes ont été enregistrées. Cependant, seuls 25 000 véhicules électriques sont prévus pour cette année. Est-ce que le gouvernement envisage d’augmenter le budget disponible ?

Le leasing électrique rencontre un démarrage fulgurant

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé sur Franceinfo que 80 000 personnes se sont inscrites sur la plateforme mon-leasing-électrique.gouv.fr pour demander à être recontactées, et que les constructeurs ont été contactés pour répondre à cette demande. Le ministère a précisé que ces personnes se sont préinscrites pour recevoir des informations, sans pour autant signer de commande ferme.

Une question de budget pour le gouvernement

Le gouvernement finance chaque location à hauteur de 13 000 euros, mais il reste à savoir si le budget alloué à ce leasing social sera augmenté. Les constructeurs devraient avoir des modèles disponibles pour répondre à la demande, mais l’avenir dépendra des décisions du gouvernement.

Dans le but de permettre aux foyers modestes d’accéder à des véhicules électriques, l’État a lancé en décembre 2023 un dispositif de location avec option d’achat (LOA) à moins de 100 euros pour les citadines et 150 euros pour les familiales, hors assurance et entretien. Ce dispositif est actuellement ouvert aux « actifs gros rouleurs » et la location est prévue pour trois ans, renouvelables une fois.

À terme, cette LOA sera accessible à la moitié des ménages les plus modestes, dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 15 400 euros. Les constructeurs ont déjà lancé des offres à prix cassés sur des voitures avec une autonomie adaptée aux trajets du quotidien. Par exemple, Renault propose sa Twingo E-Tech à partir de 40 euros par mois, entretien compris.

Lire aussi :   Huit modèles éligibles au leasing social proposés par Stellantis

Du côté du groupe Stellantis, Citroën annonce sa future ë-C3 à partir de 54 euros, Fiat propose la location de sa petite 500e à partir de 79 euros par mois, et Opel met en location son petit SUV Mokka, fabriqué en France, à 119 euros. Agnès Pannier-Runacher a indiqué que Stellantis était prêt à fournir des véhicules supplémentaires si les Français répondent présents à cette offre.

Le leasing est également ouvert aux véhicules d’occasion de moins de 3 ans et demi, ainsi qu’au rétrofit, qui consiste à électrifier des voitures thermiques. La start-up Lormauto prévoit de livrer d’anciennes Twingo électrifiées à partir du printemps 2024.