Les pièces de réemploi prennent de l’ampleur

Léo

Opisto stock pièces de réemploi

L’association SRA constate une augmentation de l’utilisation des pièces de réemploi (PRE) dans les réparations automobiles. Bien que leur utilisation reste encore limitée, ces pièces d’occasion continuent de se développer aux côtés des pièces neuves dans les rapports d’expertise.

L’utilisation de pièces d’occasion en forte hausse en 2023

L’année 2023 a marqué une augmentation significative de l’utilisation de pièces d’occasion dans le secteur de l’automobile. Selon l’association d’assurances SRA, ces pièces ont été mentionnées dans 15,6 % des rapports d’expertises automobiles, contre 11,3 % en 2022.

Sur l’ensemble des pièces (mécaniques et de carrosserie) remplacées lors des réparations, les pièces de réemploi (PRE) représentent désormais 4,9 % du volume, comparé à 3,5 % auparavant. Leur utilisation est particulièrement répandue sur les véhicules âgés de plus de cinq ans, atteignant ainsi une part de 7,4 %, contre 5,6 % l’année précédente. Ces tendances observées au cours des neuf premiers mois de l’année sont donc confirmées.

Une nette progression après une légère baisse en 2022

Les spécialistes de SRA expliquent que les indicateurs d’utilisation des pièces de réemploi ont connu une légère baisse au cours des deux derniers trimestres de 2022, mais ont ensuite connu une nette progression tout au long de l’année 2023, surpassant ainsi les résultats des années précédentes. Cette progression confirme une tendance à la hausse dans l’utilisation de cette alternative économique depuis 2017.

Cependant, cette progression avait été interrompue en 2022, marquant la première baisse depuis 2017, y compris sur les véhicules plus anciens. Cependant, cette baisse a été largement compensée l’année dernière.

Malgré cette augmentation, l’utilisation de pièces de réemploi reste encore minoritaire dans les réparations automobiles. Cependant, elle est soutenue par les assurés, les assureurs et la structuration des centres de recyclage. Cette progression entre les chiffres de 2021 et 2023, et plus encore entre les deux dernières années, est la plus importante enregistrée au cours des sept dernières années.

Lire aussi :   Extension du service de DAT France aux vendeurs de voitures d'occasion.