Les stocks de VO atteignent leur sommet avec des véhicules de moins de sept ans

Léo

Autobiz

Au début de décembre 2023, les concessionnaires français avaient accumulé un total de 553 498 voitures d’occasion de moins de sept ans dans leur inventaire, d’après Autobiz. Cette réserve record n’est pas nécessairement un signe positif.

Les stocks de voitures d’occasion atteignent des niveaux records en France

Selon les estimations d’Autobiz, le nombre de voitures d’occasion dans les points de vente en France atteignait 553 498 au début du mois de décembre 2023. C’est le plus haut niveau enregistré depuis plus de deux ans. En moyenne, il y avait 486 898 voitures d’occasion en stock sur onze mois, selon une étude.

Les stocks de voitures d’occasion continuent d’augmenter depuis juillet, en particulier les voitures de moins de sept ans. En décembre, les stocks ont augmenté de 3,9% par rapport au mois précédent et de 16,6% par rapport à la même période de l’année précédente, selon Autobiz.

Une rotation plus lente et des prix ajustés à la baisse

Cependant, la consommation timide des particuliers a un impact négatif sur les professionnels. La rotation des stocks ralentit, atteignant un niveau bas en novembre. À ce rythme, il faudrait 3,1 mois aux points de vente pour écouler l’intégralité du stock, contre 2,7 mois le mois précédent et une moyenne annuelle de 2,8 mois.

Cette situation pourrait expliquer la stratégie des professionnels consistant à baisser les prix. Depuis janvier, les tarifs des voitures d’occasion sont en moyenne inférieurs de 364 euros à la cote d’Autobiz. En novembre, cette réduction moyenne a atteint 451 euros.

Ces faits s’alignent avec les récentes observations d’Autobiz, qui a partagé une note détaillant cinq grandes tendances pour le marché des voitures d’occasion en 2024. La recomposition des stocks et la fluctuation des tarifs sont des éléments clés à surveiller l’année prochaine.

Lire aussi :   Mazda et IMA renforcent leur partenariat pour une meilleure collaboration