Premier rapport d’activité de Cyclevia édité

Léo

Cyclevia rapport d

Suite à une année 2022 riche et chargée en événements, Cyclevia présente son premier rapport d’activité intitulé « Cycle 2022 ». Ce document, essentiel pour l’éco-organisme et sa filière, offre un bilan détaillé et argumenté des résultats obtenus, des actions menées et des progrès réalisés.

Les chiffres de la gestion des huiles usagées en France

Selon les estimations de l’Ademe, sur un volume annuel global d’environ 450 kt, 87 % des huiles mises sur le marché ont été déclarées par les producteurs. En parallèle, 79 % des huiles usagées collectées, soit 209 kt (dont 4 941 tonnes en Outre-mer), ont été livrées en régénération ou recyclage. Ces huiles usagées proviennent de près de 69 000 détenteurs, qu’il s’agisse de professionnels ou de collectivités. La collecte gratuite a couvert 100 % du territoire métropolitain et ultramarin depuis le 1er juillet 2022.

Le bilan de Cyclevia et une première expérimentation en Guadeloupe

Cyclevia, l’éco-organisme créé par les principaux acteurs de la filière des huiles, dresse son premier bilan à travers son rapport d’activité « Cycle 2022 ». Depuis son agrément le 23 mars 2022, Cyclevia s’est fortement engagé pour promouvoir une économie plus circulaire, répondant ainsi aux exigences de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (Agec) qui a étendu la responsabilité élargie du producteur (REP) à la filière des huiles.

Par ailleurs, Cyclevia a lancé une expérimentation de collecte gratuite des huiles usagées en Guadeloupe en partenariat avec Barbotteau, un acteur majeur du secteur automobile dans les Antilles. En 2022, près de 1 500 tonnes d’huiles usagées ont été collectées en Guadeloupe, représentant 75 % des huiles neuves mises sur le marché de l’île. Ce taux dépasse largement la moyenne nationale de 53 % et témoigne de l’efficacité de la filière et de l’implication des professionnels locaux.

Lire aussi :   TotalEnergies célèbre 1 000 bornes ultra-rapides pour la recharge en France

La prise en charge des contenants et les demandes de Cyclevia

Dans le cadre de cette expérimentation en Guadeloupe, Cyclevia a mis en place six nouvelles bornes de collecte d’huiles usagées sur les parkings des boutiques/ateliers Midas La Jaille, Le Gosier, Sainte-Rose, Basse-Terre, et Norauto Jarry et Les Abymes. L’accès à ces installations est libre et gratuit. De plus, Cyclevia a également pris en charge le recueil et le traitement des contenants déposés lors de la collecte des huiles.

Cyclevia a également demandé aux pouvoirs publics de regrouper ses obligations afin d’intégrer les contenants des huiles, notamment les bidons, dans le périmètre de sa REP. Cette démarche est jugée logique pour les producteurs et évidente pour les utilisateurs, car le contenu des huiles et leurs contenants sont étroitement liés dans la pratique, souligne André Zaffiro, directeur général de Cyclevia.