Recyclage des véhicules hors d’usage : Stellantis fait confiance à Valorauto

Léo

Stellantis Valorauto

Stellantis étend le service de sa coentreprise SUSTAINera Valorauto aux particuliers en France et au Belux, conformément à la loi Agec. Ainsi, le réseau de centres de traitement agréés de l’entreprise passera de 300 à 800 d’ici la fin de l’année 2024.

Stellantis se prépare à répondre à la loi Agec avec son service de recyclage des VHU

Après les récentes annonces de Renault et de Volkswagen, Stellantis se joint à eux en demandant l’agrément individuel pour le traitement de ses véhicules hors d’usage (VHU). Cette initiative est une réponse à la loi Agec, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2024 et oblige les constructeurs automobiles à se conformer à la Responsabilité élargie du producteur (REP). Stellantis fera appel à Valorauto comme prestataire pour étendre son service de recyclage des VHU aux particuliers.

Le service de la coentreprise entre Stellantis et Galloo sera en mesure de traiter les véhicules de moins de 3,5 tonnes, qu’il s’agisse de voitures particulières (VP) ou de véhicules utilitaires légers (VUL), peu importe la marque ou le type de motorisation. De plus, Stellantis précise que les voitures sans permis seront également prises en charge. Bien que cette initiative soit une réponse à la réglementation française, le service étendu aux particuliers ne se limitera pas à la France, mais sera également disponible en Belgique et au Luxembourg.

Valorauto propose un service complet comprenant la gestion du réseau de reprise des VHU, la collecte et le démantèlement des véhicules, ainsi qu’une assistance visant à améliorer l’offre SUSTAINera Reuse pour le réemploi de pièces d’occasion. En étendant son service aux particuliers, Valorauto augmentera la récupération de matières pour le recyclage.

Lire aussi :   Installation de 100 nouvelles bornes de recharge ultrarapide par Bump en s'appuyant sur EVBox

800 sites de traitement prévus d’ici à 2024

Les propriétaires de véhicules des marques de Stellantis pourront s’enregistrer directement sur le site web de Valorauto en remplissant un formulaire. Ensuite, ils auront la possibilité de déposer leur véhicule dans l’un des 300 centres VHU agréés par SUSTAINera Valorauto SAS, répartis sur toute la France métropolitaine et en Outre-mer. Les clients auront également la possibilité de faire enlever leur véhicule gratuitement à leur domicile. Il est à noter que le réseau devrait s’étendre pour atteindre les 800 sites d’ici à 2024.

Toute la documentation administrative, de la remise du certificat de destruction au paiement sécurisé du propriétaire, en passant par la protection et la confidentialité des données, sera prise en charge par Valorauto. La coentreprise s’engage à dépolluer correctement les voitures avant le traitement afin de maximiser la réutilisation des pièces et le recyclage des matériaux.

Pour rappel, SUSTAINera Valorauto SAS est une coentreprise entre Stellantis et Galloo, spécialiste du recyclage des métaux. Valorauto est le service commercial fourni par la coentreprise et repose sur un réseau de professionnels agréés qui recycle plus de 95 % des matériaux présents dans les véhicules.