Turo : Benoît Sineau prévoit une expansion en Europe après une première étape réussie en France

Léo

Turo France présente sa stratégie

Dix-huit mois après la vente d’OuiCar à Turo, Benoît Sineau, désormais vice-président responsable de la France pour le groupe américain, fait le point. La relance du service d’autopartage en France vise à convaincre l’ensemble de l’Europe.

Une préparation minutieuse pour assurer une transition réussie

Depuis la signature du rachat de OuiCar par Turo en mai 2022, de nombreux progrès ont été réalisés. Benoît Sineau, responsable du projet, souligne que la priorité a été de préparer la migration technique de manière méticuleuse afin d’assurer une transition en douceur. Pendant dix-huit mois, une période marquée par la patience et l’engagement, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour garantir que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Intégration progressive de la communauté d’autopartage

En octobre 2023, Turo a procédé à un prélancement en collaboration avec les propriétaires de véhicules. Cette première étape a été couronnée de succès et a permis à Turo de consolider sa présence sur le marché. Depuis le début du mois de novembre, Turo a entrepris l’intégration complète de la communauté d’autopartage dans son réseau. Grâce à cette intégration, les utilisateurs pourront bénéficier d’une expérience encore plus enrichissante et pratique lorsqu’ils partageront leurs véhicules.

Malheureusement, la suite de l’article est réservée aux abonnés. Pour accéder à l’intégralité de l’article, veuillez vous abonner en cliquant sur le lien ci-dessous.

Lire aussi :   Heycar recrute Thibault Delebarre, ancien d'Amazon