Faire des économies, elle voyage avec sa mère décédée dans la voiture

Léo

faire des économies, elle voyage avec sa mère décédée dans

Une conductrice a parcouru le trajet entre la Normandie et Paris en ayant le corps de sa mère de 93 ans sur le siège passager de sa voiture.

Une femme transporte sa mère décédée sur 120 kilomètres pour économiser les frais de transport des pompes funèbres

Une femme a récemment effectué un voyage de 120 kilomètres entre Mesnils-sur-Iton, dans l’Eure, et Paris, en compagnie de sa mère décédée âgée de 93 ans, qui était installée sur le siège passager. Son intention était d’économiser les frais de transport des pompes funèbres en prenant en charge elle-même le transport du cadavre.

Est-il autorisé de voyager en voiture avec un défunt ?

Cette pratique n’est autorisée que dans certaines conditions. Le transport d’un défunt par un particulier est légal, mais il doit être effectué dans un véhicule spécialement adapté et respecter les règles sanitaires en vigueur. Il est donc strictement interdit de transporter un cadavre sur le siège passager d’une voiture, comme cela a été le cas dans cette situation.

Les faits se sont déroulés le jeudi 25 janvier 2024. La police de Paris a été informée vers 22h du décès d’une personne âgée de 93 ans. Cependant, la fille de la défunte a précisé que sa mère était décédée quelques heures plus tôt, à 13 heures, au Mesnils-sur-Iton (Eure).

Une fois arrivée dans le Xe arrondissement de Paris, la femme a été interceptée par la police qui l’a séparée du cadavre de sa mère. Celui-ci a été confié à l’Institut médico-légal de Paris, sur demande du parquet. La maison de l’automobiliste dans l’Eure a également été fouillée et placée sous scellés.

Lire aussi :   Risque de 170 ans de prison pour avoir vendu la même Ford à 13 personnes

La fille a admis avoir entrepris ce voyage dans le but d’économiser les frais de transport des pompes funèbres et avoir agi seule. Cependant, elle aurait dû signaler le décès à un médecin, à la police ou à la gendarmerie afin d’éviter des démêlés judiciaires. En effet, le transport d’un cadavre doit être effectué dans un moyen de transport spécialement aménagé et réservé aux transports mortuaires.

Il est important de noter que les frais de transport des pompes funèbres s’élèvent en moyenne à environ 1 euro par kilomètre, avec une TVA de 10%.

On peut se demander quelle a été la réaction des conducteurs qui ont croisé la femme et sa mère décédée sur le siège passager. Et vous, comment auriez-vous réagi ?