Il est flashé par ce radar avant même de passer !

Léo

il est flashé par ce radar avant même de passer

Il a été pris en photo par un radar pour avoir dépassé la vitesse autorisée, cependant, il affirme ne pas avoir emprunté cette route le jour où l’infraction a été commise.

Les radars automatiques : une controverse persistante

Depuis l’introduction des radars automatiques en France en 2003, ces dispositifs suscitent une grande polémique parmi les conducteurs. Selon une enquête réalisée par l’Ifsttar et le Cerema, 75% des Français estiment que les radars sont principalement utilisés pour générer des revenus. Cette perception est renforcée lorsqu’un radar dysfonctionne, ce qui s’est récemment produit à Daux, en Haute-Garonne, comme le rapporte La Dépêche du Midi.

Un automobiliste toulousain flashé sur une route qu’il n’a jamais empruntée

Un conducteur de Toulouse a été surpris d’être flashé par un radar automatique sur la route nationale RN 224, alors qu’il n’était jamais passé à cet endroit le jour de l’infraction. Selon la lettre qu’il a reçue du ministère public, l’excès de vitesse a été constaté le samedi 26 août à 11h14, lorsque sa voiture a été flashée à 88 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h. L’automobiliste a immédiatement contesté cette infraction, affirmant qu’il n’était jamais passé par là ce jour-là.

Après avoir insisté, il a réussi à obtenir les photos prises par le radar, ce qui lui a permis de comprendre le dysfonctionnement. En regardant les images, il a réalisé qu’il avait effectivement emprunté la route en question, mais le lendemain, soit le dimanche 27 août, en fin d’après-midi, et non le samedi matin. Il soupçonne donc un problème d’horodatage du radar. Néanmoins, il continue de contester l’amende qui lui a été infligée.

Lire aussi :   Homme sacrifie son véhicule pour arrêter un chauffard : 700 donateurs lui offrent une nouvelle voiture

Cette erreur d’horodatage soulève des questions sur d’éventuels dysfonctionnements plus graves du radar. Pourrait-il également s’être trompé sur la vitesse relevée ? L’automobiliste souligne que lui et son épouse n’ont pas remarqué de flash ce soir-là. Il attend toujours une réponse de l’administration pour clarifier la situation.