« On refait le match » : L’édito du rédacteur en chef reformulé

Léo

« on refait le match » : l’édito du rédacteur

La rivalité historique entre Peugeot et Renault a connu un ralentissement au cours de la décennie précédente. Alors que Peugeot connaissait un regain de succès avec la 308 et la deuxième génération du 3008, Renault se contentait de renouveler timidement ses modèles, sans prise de risque ni innovation.

L’Austral, un SUV qui a redonné espoir à Renault

L’année dernière a été un tournant pour Renault avec le lancement de l’Austral, un SUV qui a pris la relève du Kadjar. Bien que le Kadjar ne soit pas dénué de qualités, il a clairement été une erreur de casting pour la marque au Losange. En revanche, l’Austral a su rivaliser avec l’icône de Peugeot, le 3008, tout au long de l’année. Les deux modèles se sont talonnés de près et ont terminé l’exercice 2023 avec seulement 400 immatriculations d’écart, sur un total de 30 000 exemplaires vendus. Finalement, c’est le 3008 de Peugeot qui remporte la victoire, concluant ainsi une carrière glorieuse sans défaite depuis ses débuts en 2016. Il est important de souligner que le segment des SUV compacts, où se retrouvent également les VW Tiguan, Citroën C5 Aircross et Nissan Qashqai, est le plus rentable pour les constructeurs en raison de ses gros volumes de ventes et de ses tarifs élevés (souvent proches des 40 000 €).

Le défi de Peugeot avec le nouveau 3008

Cette année, Peugeot doit relever un nouveau défi, celui de donner une descendance à sa poule aux œufs d’or. Comme le dit l’adage, le plus difficile n’est pas d’atteindre le succès, mais de le maintenir. Ainsi, le 3008 « 3 » devra-t-il conserver les éléments qui ont fait la gloire de son prédécesseur tout en apportant son lot d’innovations pour faire face à l’Austral solidement implanté sur le marché. Auto Plus a organisé une rencontre inédite entre les deux modèles pour obtenir un premier aperçu de leurs performances.

Lire aussi :   Quelles différences de couverture à l’international pour l'assurance auto à l'étranger ?

La suite de cette comparaison sera disponible au mois d’avril, lorsque le laboratoire d’Auto Plus réalisera les premières mesures permettant à leurs essayeurs de réaliser un véritable match grandeur nature. Nous sommes impatients de découvrir les résultats !