Tour d’horizon des nouveautés 2024-2026 : Auto Plus spécial

Léo

tour d'horizon des nouveautés 2024 2026 : auto plus spécial

Après une période de trois années difficile, le marché automobile connaît une reprise encourageante. Les constructeurs se préparent à une série de nouveaux lancements, avec des versions améliorées de modèles populaires et des modèles entièrement nouveaux. Les prochaines années s’annoncent donc riches en nouveautés, qu’elles soient des véhicules à moteur thermique ou électrique.

AUDI : Une année 2023 calme, mais du mouvement à venir

(A3 restylée – Mars 2024)
La berline compacte aux anneaux, l’A3, attendue initialement en 2023, a finalement été repoussée au printemps 2024. Reconnaissable à son nouveau design avant avec une calandre redessinée et des boucliers modifiés, cette A3 « new-look » bénéficiera également d’une interface repensée pour plus d’intuitivité. En ce qui concerne les moteurs, elle devrait conserver ses options essence (110, 150 et 190 ch) et diesel TDI (150 et 200 ch), mais pourrait également proposer de nouveaux ensembles hybrides rechargeables. Le prix devrait débuter à partir de 38 000 €.

(A5 – Novembre 2024)
La future A5, qui succédera à l’actuelle A4, sera lancée fin 2024 et sera exclusivement équipée de moteurs thermiques. Le design évoluera légèrement par rapport à l’A4 actuelle, tandis que l’intérieur bénéficiera de technologies embarquées plus avancées. La gamme de moteurs sera partagée avec le futur Q5. Le prix devrait débuter à partir de 60 000 €.

(Q2 e-tron – Mars 2026)
Le nouveau Q2 e-tron, qui ne remplacera pas l’actuel Q2, sera lancé en 2026. Plus long et doté d’une batterie d’une capacité maximale de 80 kWh, il viendra compléter la gamme électrique d’Audi et sera considéré comme l’alternative électrique du Q3. Il visera une autonomie de 400 km et sera proposé à partir de 38 000 €.

Lire aussi :   Vol de camions entre Perpignan et Barcelone : Des individus déguisés en policiers arrêtés

(Q5 – Novembre 2025)
Le best-seller d’Audi, le Q5, sera remplacé fin 2025. Le design ne changera pas radicalement, mais l’intérieur sera plus moderne et mieux équipé. Il sera proposé avec des moteurs micro-hybrides essence et TDI, ainsi que des moteurs hybrides rechargeables avec de plus grosses batteries pour une meilleure autonomie en mode tout électrique. Le prix devrait débuter à partir de 66 000 €.

(Q6 e-tron – Mars 2024)
Le Q6 e-tron sera le premier modèle Audi basé sur la nouvelle plate-forme PPE (Premium Platform Electric) développée en collaboration avec Porsche. Ce crossover familial entièrement électrique, disponible également en version coupé Sportback, sera alimenté par une batterie de 100 kWh et proposera des motorisations de 400 et 517 ch. Il visera une autonomie de près de 600 km et sera proposé à partir de 70 000 €.

ALPINE : Une nouvelle ère électrique avec sept modèles à venir

(A290 – Octobre 2024)
L’A290, qui est pour l’instant un concept, préfigure le premier modèle électrique d’Alpine à 85 %. Il se distinguera de la future R5 Alpine par son design plus sportif et des moteurs plus puissants, avec une puissance minimale de 218 ch. Il devrait offrir une autonomie de 320 km et sera proposé à partir de 40 000 €.

(A390 – Mars 2025)
L’A390, premier des trois « crossovers GT » électriques prévus par Alpine, sera un modèle compact d’environ 4,60 m. Il combinera les codes esthétiques des berlines, des coupés et des baroudeurs, et sera basé sur la plate-forme de la Megane E-Tech. Il sera proposé en version 4×4 de 400 ch, suivie d’une version à deux roues motrices de 250 ch. Le prix devrait débuter à partir de 70 000 €.

Lire aussi :   Porsche souhaite offrir une expérience de conduite en 911 sur la neige

(A110 – 2026)
L’emblématique A110 thermique d’Alpine laissera la place à une version 100 % électrique en 2026. Cette nouvelle génération sera basée sur la plate-forme APP (Alpine Performance Platform) conçue pour garantir agilité et sportivité. Elle sera proposée en versions coupé et roadster, et le prix devrait débuter à partir de 110 000 €.

BMW : Une charge de nouveautés à venir

(Série 1 – Juillet 2024)
Au lieu d’un simple restylage, la quatrième génération de la Série 1 remplacera l’actuelle version sortie en 2019. Le design évoluera avec des « naseaux » fins et horizontaux inspirés du concept Vision Neue Klasse, ainsi que des optiques et une signature lumineuse revisitées. Le prix devrait débuter à partir de 34 000 €.

(Vision Neue Klasse – A partir de 2025)
Le concept Vision Neue Klasse préfigure une nouvelle génération de véhicules électriques chez BMW. Conçus sur une plate-forme inédite, ils bénéficieront de batteries plus performantes, offrant une autonomie et une vitesse de charge améliorées. Le premier modèle à en profiter devrait être l’iX3, suivi de la future Série 3 électrique. Le prix devrait débuter à partir de 60 000 € (Série 3).

(X3 – Septembre 2024)
La quatrième génération du SUV X3 conservera son gabarit et son style, avec des éléments de design empruntés aux derniers X1 et X5. L’intérieur sera modernisé avec une dalle incurvée à deux écrans. La version électrique iX3, quant à elle, sera basée sur la nouvelle plate-forme Neue Klasse. Le prix devrait débuter à partir de 56 000 €.

CITROËN : Une nouvelle ère accessible et internationale

Lire aussi :   48 feux surprenants dans ce rond-point « monstrueux » au Royaume-Uni

(C3 – Avril 2024)
La nouvelle C3, entièrement repensée, adoptera un style de petit SUV avec une hauteur accrue de 9 cm. Elle adoptera les nouveaux codes esthétiques de la marque et des lignes plus anguleuses. Elle sera proposée à des tarifs attractifs, notamment pour la version électrique ë-C3. Le prix devrait débuter à partir de 16 900 € en thermique et à partir de 23 300 € pour l’ë-C3 (hors bonus).

(C3 Aircross – Octobre 2024)
La deuxième génération du SUV citadin C3 Aircross évoluera également avec le nouveau design de la marque et un nouveau gabarit. Le prix devrait débuter à partir de 23 300 € (hors bonus).

(C5 Aircross – Horizon 2025)
Le grand frère