Vol de voiture : fuite des gendarmes suivie d’une panne

Léo

vol de voiture : fuite des gendarmes suivie d'une panne

Deux jeunes ont été arrêtés près de Saint-Lô (dans la Manche) et ont été jugés après avoir été découverts en panne dans une voiture volée.

Un vol de voiture qui tourne mal

Deux jeunes individus ont été reconnus coupables d’avoir volé plusieurs voitures lors d’un incident qui s’est déroulé le jeudi 25 janvier dernier. Heureusement pour les gendarmes, ils n’ont pas eu besoin d’engager une course-poursuite risquée car la voiture des voleurs est tombée en panne.

Au tribunal de Coutances (Manche), les deux hommes ont été jugés en comparution immédiate. La veille, ils avaient été arrêtés par les gendarmes de Saint-Jean-de-Daye, après qu’un habitant de Saint-André-de-l’Épine a signalé le vol de sa voiture.

Les gendarmes ont rapidement retrouvé les deux voleurs car le véhicule était en panne. Les deux individus avaient en leur possession plusieurs portefeuilles, des chéquiers et des cartes bancaires, ce qui a permis de relier ce vol à celui de plusieurs autres véhicules à Pont-Hébert, quelques jours plus tôt.

Une justification étonnante pour leurs actes

Lors de leur interrogatoire, l’un des suspects a admis les vols qui leur étaient reprochés. De manière surprenante, il a tenté de « justifier » ses actes en expliquant qu’il avait « besoin de se déplacer ». Il devait se rendre à une convocation à la mission locale de Coutances alors qu’il était hébergé chez des amis à Saint-Lô. Le second suspect prétendait simplement l’accompagner.

Les deux individus avaient passé plusieurs jours à chercher des voitures ouvertes pour voler les affaires de valeur à l’intérieur. Ils repartaient même parfois avec la voiture si la clé se trouvait à l’intérieur.

Lire aussi :   Le jeu vidéo met en vedette le Citroën C15 de manière surprenante !

Mais ce n’est pas tout. Ils ont également utilisé des chèques volés pour effectuer différents achats et ont conduit sans permis. Ces deux individus, âgés de 23 et 25 ans, sont sans emploi et sans famille. Ils se sont rencontrés en prison à Coutances en décembre 2023. Le plus âgé des deux avait déjà été condamné treize fois par le passé.

L’homme de 23 ans a été condamné à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis probatoire, et a vu un sursis de 6 mois révoqué. Le second a écopé de 12 mois de prison, dont 6 avec sursis probatoire, et un sursis de 6 mois a également été révoqué.