Assemblage de voitures électriques Hyundai Motor à Singapour

Léo

Hyundai centre d

Hyundai Motor a récemment ouvert un centre stratégique à Singapour, qui se concentrera sur la production de voitures électriques et sur le développement de solutions de mobilité urbaine intelligentes à l’avenir. Ce nouvel investissement témoigne de l’engagement du groupe sud-coréen en faveur de l’innovation et de la transition vers des véhicules plus respectueux de l’environnement.

Hyundai ouvre un centre d’innovation à Singapour

Hyundai Motor a récemment inauguré un centre d’innovation de pointe à Singapour, faisant de la ville l’un de ses nouveaux centres névralgiques. Ce centre se concentre sur le développement de solutions de mobilité urbaine intelligentes. Avec un coût de construction estimé à près de 273 millions d’euros, le bâtiment abrite également une usine de production de voitures électriques, qui sera un élément clé de la stratégie de Hyundai dans ce domaine pour les prochaines décennies. L’usine, qui est déjà opérationnelle, peut produire jusqu’à 30 000 véhicules par an sur une superficie de 86 900 m² répartis sur sept étages.

Un centre d’innovation basé sur l’utilisation de robots

Le centre d’innovation de Hyundai Motor à Singapour deviendra l’un des deux piliers d’innovation du groupe dans l’ère de l’électrification. Il sera alimenté par 200 robots, qui représenteront la moitié de l’activité du centre. Ces robots s’occuperont de l’assemblage, de l’inspection et de l’organisation des installations de production, ainsi que de plus de 60% de la gestion des processus de composants, des commandes et du transport. Grâce à l’utilisation de ces robots, les employés pourront se concentrer sur des tâches plus créatives et productives.

Lire aussi :   Les marques les plus électriques : le top 10

La Ioniq 5 est actuellement produite sur le site de Singapour, et le groupe commencera la production de sa berline Ioniq 6 en 2024. En plus de son rôle dans l’innovation, l’arrivée de Hyundai à Singapour vise également à créer des opportunités pour les jeunes talents locaux et à favoriser les relations avec les instituts de recherche et les universités grâce à un écosystème d’innovation ouverte.