BMW France vise à capturer 50% du marché des véhicules d’occasion de moins de cinq ans

Léo

BMW Group France

Les ventes de voitures d’occasion ont diminué chez BMW et Mini en 2023. La direction nationale vise un rebond pour l’année à venir. BMW Group France souhaite également renforcer son influence en visant 50% des ventes de voitures d’occasion de moins de cinq ans pour ses deux marques.

BMW France vise à centraliser la vente de voitures d’occasion BMW et Mini chez les concessionnaires d’ici 2024

La filiale française de BMW a annoncé son objectif de centraliser la vente de voitures d’occasion des marques BMW et Mini auprès des concessionnaires d’ici 2024. Cette mesure s’appliquera principalement aux véhicules de moins de cinq ans, comme l’a expliqué la société lors de sa conférence annuelle.

Pour atteindre cet objectif, BMW Group France prévoit de renforcer les ressources mises à disposition des concessionnaires, notamment en termes de formation et d’accompagnement. Cette initiative vise à offrir aux clients une expérience d’achat cohérente et de qualité, tout en garantissant une meilleure visibilité et une plus grande disponibilité des voitures d’occasion BMW et Mini sur le marché.

Une stratégie axée sur la capture de la moitié du marché des voitures d’occasion de moins de cinq ans

Cette décision s’inscrit dans la stratégie de BMW France visant à capturer une part significative du marché des voitures d’occasion de moins de cinq ans. En centralisant la vente de ces véhicules chez les concessionnaires, BMW souhaite renforcer sa position sur ce segment et offrir aux clients un accès simplifié à une large gamme de voitures d’occasion de qualité.

En regroupant les ventes de voitures d’occasion BMW et Mini chez les concessionnaires, BMW France espère également améliorer la transparence du processus d’achat et renforcer la confiance des clients. Cette mesure permettra également de garantir un suivi et un service après-vente de qualité pour les véhicules d’occasion, contribuant ainsi à fidéliser la clientèle.

Lire aussi :   Ne louper aucun client : le leitmotiv de Sébastien Caron, Citroën

En conclusion, BMW France ambitionne de centraliser la vente de voitures d’occasion BMW et Mini chez les concessionnaires d’ici 2024, dans le but de capturer une part significative du marché des voitures d’occasion de moins de cinq ans. Cette stratégie vise à offrir aux clients une expérience d’achat améliorée, une plus grande disponibilité de véhicules d’occasion de qualité et un service après-vente optimal.