Cession d’une partie des actions de Toyota à Denso

Léo

Toyota veut céder des actions de Denso.

Le constructeur automobile Toyota et deux de ses filiales, Toyota Industries et Aisin, prévoient de vendre une partie de leur participation dans Denso. Cette décision permettra à Toyota de récupérer 4,7 milliards de dollars en se désengageant partiellement de l’équipementier.

Toyota prévoit de céder des actions d’un équipementier japonais pour financer sa transition énergétique

Le groupe Toyota envisage de vendre une partie de ses actions dans une entreprise d’équipementier japonais, selon une source proche du dossier citée par l’agence Reuters. Cette opération boursière concernera deux filiales du groupe, Toyota Industries et Aisin. Le constructeur automobile japonais espère ainsi récupérer environ 4,7 milliards de dollars en vendant 10% du capital de cet équipementier, qui fournit de nombreux composants à Toyota. Cette décision de désengagement est motivée par la volonté de trouver des fonds pour financer la transition énergétique de sa gamme de voitures.

Opportunités pour les investisseurs et records potentiels

Les investisseurs pourraient profiter de cette situation. Certaines sources anonymes indiquent que Denso, l’équipementier en question, envisage de racheter des actions sur le marché libre. D’autres voient cette vente d’actions de Toyota comme une opportunité pour entrer au capital du deuxième plus important équipementier mondial. Il convient de souligner que Toyota restera le principal actionnaire de Denso, même après cette opération. Cette vente d’actions, d’une valeur de 4,7 milliards de dollars, serait la deuxième plus importante de ce genre au Japon cette année, après la vente de plus de 9 milliards de dollars de la Japan Post Bank. Elle constituerait également la plus grande vente d’actions de l’industrie automobile de la décennie. (source : Reuters)

Lire aussi :   Ouverture du premier showroom européen de Zeekr à Stockholm