Déploiement de la plateforme de remarketing VO européenne par Volvo

Léo

Volvo lance une plateforme de remarketing

Lors de la conférence annuelle de Volvo France, le président de la filiale, Yves Pasquier-Desvignes, a annoncé le lancement d’une plateforme de remarketing internationale pour les voitures d’occasion. Cette initiative sera développée en interne par le constructeur.

Volvo déploie une plateforme de remarketing européenne pour le commerce de voitures d’occasion

Volvo met en place une plateforme de remarketing européenne pour faciliter les échanges internationaux de voitures d’occasion. Yves Pasquier-Desvignes, président de la filiale française, a annoncé cette initiative lors d’une conférence le 26 janvier 2024. Ce nouvel outil, développé en interne avec des outils informatiques de Volvo Cars, sera déployé au niveau local par les filiales, qui assureront la mise en place auprès des concessionnaires. Ces derniers pourront alors se connecter à l’interface pour revendre ou acquérir des voitures en fonction de leurs besoins. Chaque pays aura la liberté de choisir ce qu’il souhaite proposer sur la plateforme.

Yves Pasquier-Desvignes souligne l’intérêt de l’importation de voitures d’occasion en France, en raison du manque de véhicules en retour de location à exposer. En revanche, des pays comme la Suède ou l’Allemagne pourront exporter leurs stocks, traditionnellement plus importants. À l’ère de l’électrification complète des gammes, certains pays pourraient également profiter de cette plateforme pour s’approvisionner en modèles thermiques afin de répondre à la demande. Cela pourrait notamment être le cas de l’Italie, où Volvo immatricule encore des voitures diesel. La France n’exclut pas non plus cette possibilité.

Volvo Selekt enregistre une croissance grâce à de nouvelles dispositions

En 2023, selon AAA Data, 37 069 voitures Volvo ont été vendues en France, dont 7 085 unités commercialisées par le réseau sous le label Volvo Selekt. Cela représente une hausse de 18 % par rapport à l’année précédente.

Lire aussi :   Lexus RZ 450e : gourmand mais confortable

Cette croissance est notamment due à l’élargissement de l’offre. Depuis l’année dernière, les concessionnaires Volvo sont autorisés à revendre des voitures d’occasion âgées de dix ans ou ayant parcouru 150 000 km. Yves Pasquier-Desvignes souligne que cette mesure a permis de réduire les ventes aux marchands.

Sur le plan du financement, les concessionnaires ont également enregistré une performance solide. Le nombre de voitures d’occasion financées a augmenté de 32 %, atteignant 1 324 unités. Malgré le vieillissement des produits, le montant moyen financé est passé de 20 000 à 21 000 euros d’une année à l’autre. Au total, la production annuelle a atteint 28 millions d’euros, soit une hausse de 40 %.

Selon les données de AAA Data, voici les ventes de voitures d’occasion Volvo par canal et par âge en 2023 :

– Moins de 1 an : 1 814 ventes BtoC (-17,4%), 276 ventes CtoC (-39,9%), total de 2 090 ventes (-21,3%)
– 1 an : 1 204 ventes BtoC (-10,5%), 711 ventes CtoC (-5,8%), total de 1 915 ventes (-8,9%)
– 2 à 5 ans : 6 908 ventes BtoC (13,1%), 5 755 ventes CtoC (18,7%), total de 12 663 ventes (15,6%)
– 6 à 10 ans : 3 191 ventes BtoC (25,5%), 5 045 ventes CtoC (11,9%), total de 8 236 ventes (16,8%)
– 11 à 15 ans : 1 043 ventes BtoC (-12,4%), 4 512 ventes CtoC (-5,9%), total de 5 555 ventes (-7,2%)
– 16 ans et plus : 928 ventes BtoC (5,5%), 5 676 ventes CtoC (15,7%), total de 6 604 ventes (14,1%)

Source : AAA Data