Fin 2027, l’usine historique de BMW ne produira exclusivement que des véhicules électriques.

Léo

BMW usine Munich

L’usine BMW de Munich, en Allemagne, est actuellement responsable de la production de la Série 3, de la Série 4 Gran Coupé et de l’i4. Cependant, elle prévoit de se tourner vers la production exclusive de modèles électriques d’ici fin 2027, incluant la berline Neue Klasse.

L’usine BMW de Munich se prépare à une transition vers les voitures électriques

L’usine de BMW à Munich, qui a célébré son centenaire en 2022, s’apprête à vivre un tournant majeur de son histoire. D’ici la fin de l’année 2027, elle ne produira plus que des voitures 100 % électriques.

La transition vers l’électrique est déjà en cours sur le site. Depuis la fin de l’année 2021, la berline i4 est produite en plus des modèles Série 3 Berline et Touring, M3 et Série 4 Gran Coupé.

Ces modèles thermiques, ainsi que leurs versions hybrides rechargeables, céderont peu à peu leur place à de nouvelles productions dépourvues de motorisation thermique.

Arrivée de la Neue Klasse et investissements nécessaires

Parmi ces nouvelles productions, la berline Neue Klasse sera l’une d’entre elles. Dévoilée en septembre 2023 lors du salon de Munich, elle entrera en production à partir de 2026. Ce modèle sera également assemblé en Hongrie, en Chine et au Mexique.

« Munich est le cœur battant de BMW. L’usine y est innovante et adaptable. Comme dans les années 1960, une Neue Klasse pose à nouveau les bases sur lesquelles notre site se réinvente », se félicite Peter Weber, le directeur de l’usine qui produit environ 1 000 véhicules par jour.

Cette transition vers le tout-électrique nécessitera d’importants investissements. BMW prévoit une enveloppe de 650 millions d’euros, notamment pour une nouvelle chaîne de montage et un nouvel atelier de carrosserie.

Lire aussi :   Renault creuse l'écart : 10 faits marquants du marché auto en octobre 2023

Afin de libérer de l’espace dans l’usine de Munich, dont le périmètre est limité, la production de moteurs thermiques a été transférée à Hams-Hall, en Grande-Bretagne, et à Steyr, en Autriche.