Fisker recherche des concessionnaires pour étendre sa présence.

Léo

Fisker distribution

Fisker, qui avait initialement opté pour la vente en direct, modifie sa stratégie. La marque américaine prévoit désormais de s’appuyer sur un réseau d’agents en complément de ses succursales, et est à la recherche de nouveaux partenaires.

Fisker opte pour des distributeurs indépendants pour sa nouvelle stratégie de distribution

Le constructeur automobile américain Fisker a décidé de changer de modèle de distribution en abandonnant son projet de vente directe via le digital ou un réseau physique de succursales. À la place, la marque va s’appuyer sur des distributeurs indépendants en Amérique du Nord et en Europe. Cette décision vise à répondre à la demande croissante pour son modèle Ocean et à préparer le lancement de futurs modèles supplémentaires.

Le président-directeur général de Fisker, Henrik Fisker, a expliqué que cette évolution de leur modèle d’entreprise permettrait d’ajouter jusqu’à 50 partenaires concessionnaires aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’un nombre similaire en Europe cette année. Cette stratégie de partenariat avec les concessionnaires permettra à Fisker d’étendre son réseau de vente et de livraison plus rapidement, en accord avec sa stratégie de réduction des actifs.

Une nouvelle stratégie pour accroître la visibilité et les ventes

Cette nouvelle stratégie, basée sur un contrat d’agent, permettra également à Fisker d’accroître sa visibilité dans les pays plus rapidement. En 2023, le constructeur a produit 10 142 exemplaires de l’Ocean dans son usine autrichienne de Magna Steyr, mais n’en a livré que 4 700 sur les douze marchés où la marque est présente. Ces marchés incluent les États-Unis, la Scandinavie, le Benelux, la France, l’Allemagne, l’Autriche, le Canada, le Royaume-Uni et l’Irlande.

Lire aussi :   Réduction de 40 % des coûts des véhicules électriques grâce à la stratégie Ampere

En France, Fisker est actuellement représenté par un seul point de vente à Buc (78). Cependant, le responsable de la filiale française, Emmanuel Bret, prévoit d’ouvrir quatre succursales d’ici fin 2024, afin d’atteindre une dizaine de points de vente d’ici la fin de l’année prochaine. Cette nouvelle stratégie de distribution hybride, combinant vente directe et partenariats avec des distributeurs, permettra à Fisker de se développer plus rapidement.

Bien que l’annonce soit récente, de nombreux distributeurs ont déjà présenté leur candidature pour devenir partenaires de Fisker.