Leasing social : Emmanuel Macron lance officiellement le projet

Léo

Leasing social

Le leasing social pour un véhicule électrique, qui a été annoncé depuis plusieurs années, sera mis en place à partir du 1er janvier 2024. Le gouvernement prévoit de fournir une aide de 13 000 euros par voiture et espère réaliser 20 000 livraisons au cours de l’année.

Leasing de voitures électriques à 100 euros par mois pour les plus modestes

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le lancement du leasing de voitures électriques à 100 euros par mois pour les ménages les plus modestes, concrétisant ainsi sa promesse de campagne. Cette initiative vise à encourager la transition vers des véhicules électriques afin de réduire les émissions de CO2. Les réservations pourront être effectuées à partir du 1er janvier 2024, directement auprès des loueurs. Le service débutera progressivement avec au moins 20 000 livraisons prévues en 2024, puis augmentera en fonction de la production française.

Conditions d’éligibilité et modèles disponibles

Ce dispositif de leasing à 100 euros par mois sera accessible aux ménages dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 15 400 euros. Dans un premier temps, il sera réservé aux « actifs gros rouleurs » qui parcourent plus de 8 000 km par an ou qui habitent à plus de 15 km de leur lieu de travail. La plateforme internet mon-leasing-electrique.gouv.fr permettra de vérifier l’éligibilité et de consulter les modèles disponibles tels que la Peugeot e-208, la Renault Twingo E-Tech, la Citroën ë-C4, l’Opel Mokka Electric et la Fiat 500e. Les loyers seront généralement de 100 euros ou moins, mais pourront atteindre jusqu’à 150 euros pour les modèles familiaux.

Lire aussi :   Retour en grand du fils prodigue : Peugeot 5008

En 2024, le gouvernement prévoit la livraison de 20 000 à 25 000 véhicules électriques aux bénéficiaires de ce leasing. L’aide de l’État pour chaque véhicule sera de 13 000 euros, soit le double du « bonus électrique ». Ce dernier, qui remplace l’ancien bonus écologique, favorise désormais les véhicules « bas carbone » et principalement électriques. Les critères environnementaux ont été intégrés pour encourager l’achat de véhicules fabriqués en Europe. Les voitures chinoises telles que la Dacia Spring, la MG et la Smart ne sont pas éligibles au bonus.