La nouvelle direction de Mazda France est composée de Laurent Thézée, Thomas Léonard, David Barrière et Karel Karsten.

Léo

comité de direction et de pilotage Mazda France

La branche française de Mazda a récemment annoncé des nominations au sein de sa direction et a présenté une nouvelle structure organisationnelle. Sous la direction de Laurent Thézée, les responsabilités de certains cadres ont été modifiées.

Restructuration au sommet de Mazda France

Mazda France a débuté l’année en annonçant une série de nominations et une répartition des missions revue au sein de son organigramme. Cette réorganisation, mise en place le lundi 15 janvier 2024, vise à étendre les attributions de certains directeurs, tout en maintenant la présidence de Laurent Thézée.

Thomas Léonard, responsable de la stratégie commerciale, des ventes et de l’après-vente, se voit confier une nouvelle mission : la direction du développement réseau. Cette évolution de ses responsabilités témoigne de la confiance accordée au quadragénaire.

De son côté, David Barrière, déjà directeur de la communication et des relations presse, se voit confier une nouvelle responsabilité : la direction du marketing produit. Cette nomination souligne la volonté de Mazda France de renforcer sa présence sur le marché.

Ainsi, le comité de direction, présidé par Laurent Thézée, est désormais composé de Thomas Léonard, David Barrière et Karel Karsten, directeur financier intervenant dans les filiales de Mazda en France et aux Pays-Bas.

Départ de Nicolas Germann

En plus de cette réorganisation, Mazda France a également mis en place un comité de pilotage, dont la mission sera plus opérationnelle. Cette équipe permettra une meilleure coordination entre les différents départements de l’entreprise, afin de relever les défis futurs avec réactivité.

Ce comité de pilotage est composé de Nathalie Lenglet, responsable juridique, Philibert de La Forest Divonne, responsable des ressources humaines, et Yannick Merlin. Ce dernier a été promu responsable de la division expérience client, en plus de ses fonctions de responsable du département IT. Cette décision fait suite au départ de Nicolas Germann, ancien directeur réseau, expérience clients et IT, qui se lance dans un nouveau projet professionnel.

Lire aussi :   Leasing social : un caillou dans la chaussure des distributeurs et de l'État !